Critique : Des Nouvelles de la Planète Mars

On 10/03/2016 by Nicolas Gilson

Fort de réunir à l’écran François Damiens et Vincent Macaigne, DES NOUVELLES DE LA PLANETE MARS marque le grand retour de Dominik Moll aux croisements des genres, où l’absurde fait sens et où la poésie de l’existence se confronte aux tourments ordinaires. Tendant à la comédie et ponctué de touches tantôt oniriques, tantôt fantastiques, le film, qui peine toutefois à trouver son rythme, épouse, au fil de ses hybridations, le caractère de son protagoniste et son évolution.

Programmateur dans une société informatique, Philippe Mars (François Damiens) mène une petite vie rangée au rythme régulier. Lorsque son ex-femme se rend à Bruxelles pour couvrir l’actualité, elle lui demande de garder leurs enfants – une demande rhétorique puisque Mars est mis devant le fait accompli. Et, tandis que sa fille prépare avec absolutisme son bac et que son fils a décidé d’être végétarien, il hérite d’un nouveau collègue maniaco-dépressif à tendance schizophrène, Jérôme (généralissime Vincent Macaigne). Jusque là, tout va bien sur la planète Mars…

Des nouvelles de la planète Mars 01 Dominik Moll © Michael Crotto

Ouvrant le film par un faux-fuyant, Dominik Moll nous propose de découvrir son protagoniste en nous fondant à son inconscient. La nuit, Philippe Mars s’envole vers les étoiles dans son costume d’astronaute. Un désir d’évasion auquel répond – autant qu’il y répond – une vie monotone. L’onirisme premier fait place à une plongée dans la réalité du personnage qui transcrit avec acuité son caractère, tout à la fois humaniste et effacé. Nous découvrons que planète sur laquelle vit Mars lui échappe. Ce n’est pas tant qu’il est incapable de dire non, de s’exprimer, mais personne ne semble l’entendre.

La manière dont son ex-femme expédie une discussion qui n’a pour elle pas lieu d’être n’est qu’une étape dans la rencontre avec cet anti-héros de l’ordinaire. Semble-t-elle anecdotique que sa réaction, a priori courageuse, devant la défécation d’un chien du voisinage assoit une impression que socle pleinement l’exposition du personnage – de son comportement au travail à celui avec ses enfants. Croit-il être heureux qu’il se contente de vivre.

Des nouvelles de la planète Mars 02 Dominik Moll © Michael Crotto

Et si la banalité de l’existence à laquelle nous confronte Dominik Moll est joyeuse, le film prend bientôt son envol lorsque Jérôme s’impose à lui et brise la routine de son existence. Une rencontre déraisonnable et à dessein contrariante. Mais Philippe Mars pourra-t-il exprimer sa contrariété ?

Empli d’humour, le film transpire également d’amour. Alors que Mars tente de gauchement de transmettre le sien à ses enfants – qui le prennent, non sans raisons, pour un looser fini – il reçoit celui de ses parents pourtant décédés… Dominik Moll orchestre avec acuité un scénario foisonnant rendant bien inquiétantes des situations in fine réalistes. Les personnages sont-ils caractérisés avec soin que les interprètes sont géniaux. Et si, malgré la folie latente, l’ensemble manque de dynamique, nous nous surprenons tout de même à espérer non sans excitation entendre le mot « concombre ».

DES NOUVELLES DE LA PLANETE MARS
♥♥(♥)
Réalisation : Dominik Moll
France / Belgique – 2016 – ww min
Distribution : Lumière
Fable orinico-fantastique

Berlin 2016 – Sélection Officielle Hors-compétitiondes nouvelles de la planete mars affiche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>