Critique : Cloclo

On 07/03/2012 by Nicolas Gilson

Biopic mettant en scène le destin de Claude François, CLOCLO est un séduisant film de divertissement qui dresse le portrait non seulement d’un chanteur innovant mais aussi d’un homme d’affaire flamboyant.

L’hypothèse d’une consécration vertigineuse ouvre le film : Cloclo est un mythe entouré de paillettes aussi c’est en sublimant la star, face à son public, que s’amorce le film de Florent Emilio Siri. La légende est d’emblée consacrée sous les traits de Jérémie Renier – majestueux dans le rôle. Le schéma scénaristique épouse alors une logique chronologique de la naissance à la mort de l’idole. Deux absolus qui sont cependant introduit et conclu, très judicieusement, par la relation à la mère avec d’abord la joie d’apprendre qu’elle attend un fils et enfin l’effroi d’en affronter le deuil.

La famille de Claude François tient une place primordiale dans le scénario. Outre les liens entre le chanteur et sa mère, celui-ci met en scène la complicité avec sa soeur, la relation à ses enfants, à ses femmes mais aussi celle conflictuelle avec son père qui est décédé avant son ascension en le reniant. Une relation extrême, qui derrière la dureté et le rejet du père vis à vis de Claude François dessine un amour réel de la part du fils en quête de reconnaissance. Une relation qui esquisse aussi l’origine de l’exigence que s’impose et impose aux autres Claude François.

Car derrière le destin de l’homme – de son exil à son incroyable succès – c’est sa psychologie qui est mise en scène à travers ses failles et ses excès. Une vision qui, malgré de nombreuses révélations, semble bien édulcorée puisque nous découvrons de Claude François presque essentiellement ce que nous en connaissons déjà. Et CLOCLO semble alors construit de vérités relatives laissant subsister de réels fantasmes (à l’instar de la création de « Comme d’habitude »). Toutefois l’angle d’approche est efficace ; la ligne narrative intelligente ; le rythme globalement convainquant.

La réalisation est pour sa part duale : si l’angle d’approche esthétique évolue en fonction des périodes mises en scènes, il est tantôt admirable, tantôt platement démonstratif (et toujours détestable en ce qui concerne le son direct)… Passé la séquence d’introduction – la sublimation faites de paillettes et de ralentis –, c’est avec un classicisme sans originalité presque scolaire que le premières années de la vie de Claude François prennent vie. Le film trouve son énergie une fois que Claude François devient Claude François, en 1961.

Si deux séquences spécifiques s’imposent comme magistrales – celle où, en entremêlant des images d’archives avec le vrai Claude François et d’autres avec Jérémie Rénier, Siri résume l’ascension du chanteur et celle, basculant dans l’onirisme, où Claude François reçoit et écoute « My Way » la reprise de « Comme d’habitude » par Frank Sinatra – le réalisateur se concentre sur de nombreux détails sensibles à l’instar des gestes de Claude François – du rythme de ses pas à la maniaquerie de son doigté. Et si quelques plans font mal aux yeux – y aura-t-il des crise d’épilepsie face aux deux tpanneaux circulaires ? – la qualité de la photographie est à souligner.

L’emploi de la musique est lui aussi judicieux : le choix des chansons répond à la dynamique scénaristique et, toujours, le texte fait sens.

Les décors, les costumes, les accessoires et les maquillages sont quelques fois stupéfiants, surtout en ce qui concerne Claude Francois – si les perruques de la plupart des protagonistes femmes ne se remarquaient pas, la réussite serait complète. Mais la force du film repose indéniablement sur Jérémie Renier qui incarne de manière magistrale « Cloclo ». Il est d’une crédibilité époustouflante d’un bout à l’autre du film et atteste d’une énergie étourdissante. Entouré d’une casting brillant – notamment Benoît Magimel –, il s’impose comme l’élément moteur du film.

CLOCLO
♥♥(♥)
Réalisation : Florent Emilio SIRI
France / Belgique – 2012 – 145 min
Distribution : uDream
Biopic

2 Responses to “Critique : Cloclo”

  • Moi j’ai adorée le film je l’ai trouvé très bien Jèrémie Reinier!!!! FILM A REVOIR!!!!!!!!!!!!

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>