Chernobyl Diaries

On 04/07/2012 by Nicolas Gilson

Six touristes participent à une excursion de l’extrême afin de visiter la ville abandonnée de Pripyat où habitaient les travailleurs de la centrale de Tchernobyl. Accompagné d’un guide qui leur garantit qu’il n’y a pas de danger à s’exposer quelques heures aux radiations nucléaires, le groupe passe outre l’interdiction d’accéder au site et découvre un monde dévasté figé dans le passé. Ils pensent être seuls, ce n’est pas le cas. Et à la tombée de la nuit, la voiture ne démarre plus…

L’ouverture du film annonce la couleur. Celle-ci présente trois post adolescents américains qui font « le Grand Tour » et montre de leur voyage à travers l’Europe tous les lieux aussi incontournables que clichés dans une mise en scène pseudo-réaliste quelque peu éculée. La transition vers la fiction en tant que telle se fait sans finesse au point que l’artificialité de la mise en scène est proche du ridicule à l’instar des dialogues qui sonnent âprement faux. Le but de CHERNOCYL DIARIES est de s’inscrire dans une dynamique de genre, peut-être aurait-il été alors préférable de sauter la prime introduction tant elle définit sans subtilité des protagonistes tous plus caricaturaux les uns que les autres. Peut-être aussi aurait-il été appréciable de tendre à un minimum de crédibilité pour exacerber une tension qui n’est, lorsqu’elle est atteinte, qu’artificielle.

Aux clichés de la séquence d’ouverture, répondent tous ceux du film de genre. Enfant pauvre de celui-ci, CHERNOBYL DIARIES sombre rapidement dans le n’importe quoi sur une base scénaristique évidente et ridicule – avec des rebondissements platement atmosphériques. Néanmoins le film en devient risible et la volonté de ne pas se prendre au sérieux semble de mise – ou alors la proéminence de la poitrine du personnage de la blonde, qui semble apparaître dans el cadre avant même le personnage, est d’un très mauvais goût.

CHERNOBYL DIARIES
LES CHRONIQUES DE TCHERNOBYL

Réalisation : Brad PARKER
USA – 2012 – 90 min
Distribution : Starway
Thriller

Comments are closed.