Cannes : La Princesse de Montpensier

On 16/05/2010 by Nicolas Gilson

Un classicisme affolant domine de part en part LA PRINCESSE DE MONTPENSIER. L’approche scénaristique est aussi éprouvante qu’éprouvée, sans avoir le moindre écho contemporain. La mise en scène est chorégraphiée, sombrant dans le ridicule lors des scènes de combat. Seul quelques touches humoristiques, plus qu’appuyées, permettent une légère respiration. L’accompagnement musical est étouffant, voire simplement assommant. Il épouse platement les gestes et les intentions. La direction d’acteur est quant à elle éreintante – pour ne pas dire affligeante : tandis que les protagonistes apparaissent n’être que des marionnettes, les répliques tiennent de la déclamation récitative. L’esthétique mise en place par Tavernier se résume en un mot : déplorable. Seules la qualité des costumes, des décors et du maquillage sont à souligner.


LA PRINCESSE DE MONTPENSIER

Réalisation : Bertrand Tavernier
2010 – France – 139 min
Distribution :
Comédie romantique / Costume drama

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>