Des Hommes Et Des Dieux

On 08/09/2010 by Nicolas Gilson

Grâce à la conjonction d’une écriture sobre et d’une esthétique épurée, Xavier Beauvois met en scène avec beaucoup de justesse le quotidien d’une confrérie de moines de Tibhirine qui va devoir faire face à une montée d’extrémisme islamique, aux exactions terroristes envers les occidentaux. Ces hommes de Dieu vivent en parfaite harmonie avec les habitants de terre musulmane, sans chercher aucunement à imposer leur religion mais en se nourrissant au contraire des échanges culturels, traditionnels et sociaux. Leurs craintes et leur désarroi sont d’ailleurs partagés par les algériens locaux pour qui le monastère et les soins médicaux qui y sont offerts sont essentiels.

Si la question de la foi s’esquisse en arrière-fond, l’hypothèse de coexistence de croyances diverses dans un respect mutuel s’impose comme manifeste voire magnifiée. Certes il est impossible de ne pas songer à l’Histoire des religions mais sans jamais tendre à la moindre moralisation c’est le danger de tous les extrémismes religieux qui est ici évident. La peur de celui-ci, de la bêtise sur laquelle il repose est admirablement pensée : elle se révèle peu à peu, au travers des mots mais aussi et surtout au travers de la réflexion sous-jacente au moindre dialogue. Celui-ci s’établit tant entre les moines – de l’ordre de Saint-Benoît, économisant donc les échanges verbaux, ce qui leur confère plus de sens encore – qu’entre ceux-ci et les algériens.

Mais afin de donner sens aux mots, Xavier Beauvois invite le spectateur à la découverte de la vie monacale. Les gestes et les actions des moines sont autant de rites qui deviennent de réels rituels. Et si ceux-ci rythment leur quotidien, ils donnent au film une pleine dynamique. Par la sobriété de la mise en scène et la justesse de la direction d’acteur, l’émotion est au rendez-vous, dans une retenue toute chrétienne, mais contagieuse, en marge de toute croyance. Le spectateur rencontre in fine des hommes animés par la seule foi de l’humanisme et du partage.

DES HOMMES ET DES DIEUX
**(*)
Réalisation : Xavier BEAUVOIS
France – 2010 – 120 min
Distribution : Cinéart
Comédie dramatique

Cannes 2010 – Sélection Officielle – En Compétition * Grand Prix

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>