Cannes 2018 – #01 Relativisons

On 09/05/2018 by Nicolas Gilson

Le sujet est sur toutes les lèvres. Nombreux s’en trouvent perturbés. Depuis la confirmation par Thierry Frémaux que les projections presse auront bel et bien lieu en même temps voire en léger décalé par rapport aux séances officielles, deux camps se dessinent chez les journalistes. Et autant dire que les fronts se font fasse sur la Croisette. Les premiers crient au scandale, le seconds optent pour adapter leur rythme. Après tout n’est-il pas question de films qui dans leur grande majorité sortiront dans plusieurs semaines (voire mois) ou ne sortiront pas du tout (c’est malheureux, mais c’est come ça).TODOS LO SABEN Asghar FARHADI reviewA l’heure où tout le monde s’empresse à être le premier qui voit, commente, annonce, le Festival de Cannes propose peut-être de relativiser le temps. Risquons-nous à penser cette décision confortable tant pour les équipes qui peuvent profiter de leur première sans encore avoir été assassinées (ou célébrées) que pour nous. Et puis, le film d’ouverture sortant en France comme en Belgique dans la foulée de sa projection nous mentirions en disant que nous n’avons pas eu le temps d’en préparer la critique. Par contre, c’est vrai que du coup le rythme tarde à se mettre en place : nous ne sommes pas happés dans l’excitation habituelle, mais invités à repenser notre approche (ce qui sera mis à mal très rapidement avec la multitudes de titres en sélection officielle et les ouvertures des sections parallèles).

 TODOS LO SABEN - Asghar Farhadi

Fasciné par la nature humaine, Asghar Farhadi en trame les visages au fil de sa filmographie, semblant observer les personnages qu’il met en scène afin d’en saisir une essence commune. Avec TODOS LOS SABEN, le réalisateur iranien n’hésite pas à souligner les thèmes récurrents de son cinéma – à l’instar de la temporalité et de l’importance du passé – avant de mettre en place une pure logique de polar qui, in fine, lui importe peu tant le véritable suspens réside dans le silence qui s’impose lorsque les certitudes s’effondrent. Une saisissante comédie humaine.

La critique complète : Cliquez ICI

TODOS LO SABEN Asghar FARHADI cannes 2018

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>