Cannes 2017 : Deux Courts Belges en Sélection

On 12/04/2017 by Nicolas Gilson

A la veille de l’annonce de la Sélection Officielle des titres qui composeront – et rythmeront – la 70 ème édition du Festival de Cannes, ont été dévoilés les court-métrages en lice pour la Palme d’Or et ceux de la Cinéfondation. Deux films belges d’école en font partie.

Compétition Court-métrages 2017

Pas moins de 4843 court-métrages ont été envoyés cette années au Comité de Programmation qui en a retenu 9 (8 fictions et 1 animation) issus des pays suivants : Chine, Colombie, Danemark, Finlande, France, Grèce, Iran, Pologne, Royaume-Uni, Suède et USA – tout écart est du à la dynamique de coproduction.

  • A DROWING MAN, Mahdi Fleifel (Royaume-Uni / Danemark / Grèce)
  • ACROSS MY LAND, Fiona Godivier (USA)
  • KATTO, Teppo Airaksinen (Finlande)
  • KONIEC WIDZENIA, Grzegorz Molda (Pologne)
  • LUNCH TIME, Alireza Ghasemi (Iran)
  • PEPE LE MORSE, Lucrèce Andreae (France) – Animation
  • XIAO CHENG ER YUE, Qiu Yang (Chine)
  • DAMIANA, Andrès Ramiez Pulido (Colombie)
  • PUSH IT, Julia Then (Suède)

Ces films concourront pour la Palme d’or du court-métrage 2017 qui décernée par Cristian Mungiu et son du Jury lors de la Cérémonie de Clôture du 70 ème Festival de Cannes (le 28/05/2017).

Cinéfondation 2017

Pour sa 20 ème édition, la Cinéfondation a porté son choix sur 16 films (14 fictions et 2 animations) parmi les 2600 qui ont été présentés cette année par des écoles de cinéma du monde entier. Quatorze pays venus de trois continents y sont représentés. Quatre des films sélectionnés proviennent d’écoles qui participent pour la toute première fois. Deux films sont belges : PAUL EST LA de Vamentina Maurel (INSAS) et CAMOUFLAGE d’Image Özbilge (KASK). Notons que c’est la seconde année consécutive qu’un film de l’INSAS (Bruxelles) est en sélection, après POUBELLE l’an dernier.

  • À PERDRE HALEINE, Léa KRAWCZYK (La Poudrière – France)
  • AFTERNOON CLOUDS, Payal KAPADIA (FTII – Inde)
  • ATLANTÍDA, 2003, Michal BLAŠKO (FTF VŠMU – Slovaquie)
  • BEN MAMSHICH, Yuval AHARONI (Tel Aviv University – Israël)
  • CAMOUFLAGE, Imge ÖZBILGE (KASK – Belgique)
  • DEUX ÉGARÉS SONT MORTS, Tommaso USBERTI (La Fémis – France)
  • GIVE UP THE GHOST, Marian MATHIAS (NYU Tisch School of the Arts – USA)
  • HEYVAN, Bahman ARK (Iranian National School of Cinema – Iran)
  • LÁTHATATLANUL, Áron SZENTPÉTERI (Színház-és Filmművészeti Egyetem – Hongrie)
  • LEJLA, Stijn BOUMA (Sarajevo Film Academy – Bosnie-Herzégovine)
  • PAUL EST LÀ, Valentina MAUREL (INSAS – Belgique)
  • PEQUEÑO MANIFIESTO EN CONTRA DEL CINE SOLEMNE, Roberto PORTA (FUC – Argentine)
  • TOKERU, Aya IGASHI (Toho Gakuen Film Techniques Training College – Japon)
  • VAZIO DO LADO DE FORA, Eduardo BRANDÃO PINTO (Universidade Federal Fluminense – Brésil)
  • WILD HORSES, Rory STEWART (NFTS – Royaume-Uni)
  • YIN SHIAN BIEN JIAN GON LU, WANG Yi-Ling (National Taiwan University of Arts – Taïwan)

Les trois Prix de la Cinéfondation seront remis le 26/05/2017 lors d’une cérémonie qui sera suivie de la projection des films primés. Le Jury est le même que celui des court-métrages.

Paul est là… Zeno aussi

Film de fin d’études en réalisation de Valentina Maurel, PAUL EST LA raconte l’histoire d’un retour en arrière, comme un fantôme inopportun qui sonne à la porte. Paul est là, et sa présence agaçante va encore bouleverser le quotidien de Jeanne. Franco-costaricienne, Valentina Maurel quitte le Costa Rica pour étudier le cinéma en France, et s’installe à Bruxelles après un bref passage par l’université à Paris. Elle suivra une formation plus technique à la Haute Ecole Libre de Bruxelles (HELB) et obtiendra ensuite un master en réalisation à l’INSAS.

Créée en 1998 par Gilles Jacob sous l’égide du Festival de Cannes, la Cinéfondation organisent ses activités autour de la Sélection, d’une Résidence et d’un Atelier. Si la Sélection se concentre autour de 15 à 20 films d’écoles de cinéma de tous pays, la Résidence propose depuis 2000 à une douzaine de jeunes cinéastes étrangers d’écrire le scénario de leur premier ou deuxième long-métrage durant 4 mois et demi à Paris. Cette année, le réalisateur belge Zeno Graton intégrera cette Résidence. Enfin, l’Atelier sélectionne chaque année une quinzaine de projets de long-métrages à travers le monde et invite leurs réalisateurs au festival pour les mettre en contact avec des professionnels pour les aider à compléter leur financement.

Cannes 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>