Critique : Black Swan

On 03/03/2011 by Nicolas Gilson

Il eut fallu une once de subtilité pour que BLACK SWAN soit un chef d’œuvre. Aronofsky pose des choix esthétiques singuliers afin d’aborder l’univers sombre de la danse. Il parvient à en pénétrer le mouvement au point de nous le faire ressentir et de nous étourdir. Il revisite le « Lac des Cygnes », se l’approprie et met en scène une cruelle tragédie. Cependant à force d’effets, il passe à côté de l’essence-même de son sujet. Son film aurait pu être grandiose, il est malheureusement pompant et tristement pompeux – à l’instar de son nom apparaissant sur une ovation sonore.

Black Swan - Portman

Avec un cadrage serré, une fluidité de captation qui est au plus proche de l’agitation qui anime la protagoniste centrale et un montage aux cassures significatives, Aronofsky met en place une dynamique aussi efficace qu’interpellante. Ses choix façonnent son personnage à mesure qu’ils en reflètent l’évolution. Natalie Portman est plus qu’admirable. Sa sensibilité est contagieuse : l’actrice est tantôt irradiante, tantôt bouleversante. Toutefois le réalisateur opte pour une monstration du déséquilibre psychologique qui marque l’évolution du personnage. Une monstration certes de qualité – à un point tel que les trucages conduisent à la sensation – mais qui dessert le film de manière inexorable. Alors que la subtilité et l’intensité du jeu de Natalie Portman sont de réels vecteurs de sens.

Aronofsky ne cesse de remettre une couche, la métamorphose du cygne et sa dualité prennent ainsi place de manière effective. Un manque de subtilité assommant de subtilité assommant qui trouve sa source dans l’écriture où les appuis sont, déjà, nombreux. Car BLACK SWAN est tout à la fois un drame, un film fantastique, une tragédie, un suspens, un récit initiatique et un film de genre – et qui dit genre dit sonorité. Si la balourdise de nombreuses pistes explorées est étourdissante, la force de film est cependant de ne jamais sombrer dans le pathos.

Black Swan Natalie Portman


Black Swan par cinebel

BLACK SWAN

Réalisation : Darre ARONOFSKY
USA – 2010 – 103 min
Distribution : 20th Century Fox
Drame
EA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>