Berlinale 2014 : Le Palmarès

On 15/02/2014 by Nicolas Gilson

Au terme de 10 jours de festivités, le constat est amer : le programme de la compétition de cette 64 ème Berlinale était décevant. Aussi, malgré l’emballement de la presse pour BOYHOOD de Richard Linklater et KRAFIDIOTEN de Hans Petter Moland, les paris étaient ouvert quant au palmarès. Et le jury, présidé par James Schamus, crée la surprise en honorant de l’Ours d’Or le film chinois BAI RI YAN HUO (Black Coal, Thin Ice) de Yinan Diao.

Black coat, thin ice

Le constat est amer, le niveau de la Compétition Officielle de cette 64 ème édition du Festival International du Film de Berlin était des plus décevant. Si quelques réalisations sortaient du lot, nombreux force est de constater que la majorité des films sélectionnés n’avaient purement et simplement pas leur place dans la sélection. Loin de prétendre à montrer « le meilleur » de la production internationale, la Berlinale propose généralement de mettre en perspective la constante évolution du monde qui nous entoure et tente d’ancrer une réflexion sur le médium cinématographique.

Seuls quelques films ont cette année excité notre curiosité à l’instar d’AIMER, BOIRE ET CHANTER d’Alain Resnais, de KREUZWEG de ‪Dietrich Brüggemann, de MACONDO de Sudabeh Mortezai, de LA TERCERA ORILLA de Célina Murga et dans une moindre mesure les réalisations de Wes Anderson et de Richard Linklater.

Aussi s’il est heureux de découvrir qu’Alain Resnais est récompensé du prix Alfred Bauer célébrant l’ouverture vers de nouvelles perspectives cinématographique (pris remis l’en dernier à Denis Côté pour VIC+FLO ONT VU UN OURS), il est assez étonnant – pour ne pas dire angoissant – que personne d’autre n’eut pu réellement prétendre à ce prix – hormis peut-être Wes Anderson qui ne réinvente toutefois guère son style.

Grand_Budapest_Hotel-Copyright_Courtesy_of_Fox_Searchlight_PM

Palmarès Complet :

Ours d’Or : BAI RI YAN HUO (Black Coal, Thin Ice) de Yinan Diao
Ours d’Argent – Grand-prix du Jury : THE GRAND BUDAPEST HOTEL de Wes Anderson
Ours d’Argent Alfred Bauer du film « ouvrant de nouvelles perspectives » : AIMER, BOIRE ET CHANTER d’Alain Resnais
Ours d’Argent du meilleur réalisateur : Richard Linklater pour BOYHOOD
Ours d’Argent e la meilleure actrice : Haru Kuroki dans CHIISAI OUCHI (The Little House) de Yoji Yamada
Ours d’Argent du meilleur acteur : Liao Fan dans BAI RI YAN HUO (Black Coal, Thin Ice) de Yinan Diao
Ours d’Argent du meilleur scénario : Anna et ‪Dietrich Brüggemann pour KREUZWEG
Ours d’Argent de la meilleure contribution artistique : Zeng Jian pour la photographie de BLIND MASSAGE de Ye Lou

Ours d’Or Court-métrage : TANT QU’IL NOUS RESTE DES FUSILS A POMPE de Caroline Poggi et ‪Jonathan Vinel
Ours d’Argent – Prix du Jury Court-métrage : LABORAT de Guillaume Cailleau

Meilleur Premier film : GÜEROS d’Alonso Ruizpalacios

Berlinale-2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>