Bébé(s)

On 20/07/2010 by Nicolas Gilson

En mettant en parallèle les premiers mois de vie de quatre enfants, Thomas Balmès parvient à réaliser un tendre portrait qui se veut universel. De la Namibie à la Mongolie, du Japon aux Etats-Unis, les gestes tant des bébés que de leur entourage à leur égard livrent un réel témoignage qui n’a pas besoin de commentaire. L’approche esthétique est pleine de sens et l’émerveillement est au rendez-vous.

La finesse des cadrages est un des éléments-clefs du film : il s’agit d’appréhender les enfants à leur hauteur ou, à défaut, de les rendre centraux au sein du cadre. La perception du spectateur est alors double ; il se fond étrangement aux différents enfants tout en les observant selon un angle singulier. Il peut ainsi envisager au mieux les gestes liés à la naissance, aux repas, au sommeil, aux jeux… en somme l’ensemble des rituels composant l’évolution des quatre bébés. Autant de rites qui mettent en place un tendre vérité : alors que les gestes des adultes répondent à des codes sociétaux différents – des codes mis à nus, ceux des nourrissons se font échos, sont étonnamment semblables.

En marge de cette ritualité dévoilée, Thomas Balmès offre une réelle photographie de quatre entités géographiques où la Mongolie, avec ses paysages et l’éclat de ses ciels, se veut plus que subjuguante. La qualité de la direction photo est déroutante tandis que la dimension sonore permet d’envisager avec plus de justesse encore ces différentes réalités. Certes démonstrative et conditionnante, la composition originale de Bruno Coulais rythme quant à elle le film, donnant à l’ensemble un réel mouvement en ancrant une dimension spectaculaire.

BABY(IES)
BEBE(S)
**(*)
Réalisation : Thomas BALMES
France – 2009 – 76 min
Distribution : Cinéart
Documentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>