ABC Cinéma : Dernière ligne droite !

On 20/04/2014 by Nicolas Gilson

L’appel lancé par la fondation CinéAct afin de sauver l’ABC Cinéma à Bruxelles semble avoir été entendu toutefois il ne reste que quelques jours pour rendre possible le projet. A l’heure actuelle, en moins d’un mois, la moitié du montant nécessaire pour assurer la location et l’ensemble des frais sur un an est déjà réunie. C’est bien, très bien même, mais malheureusement pas assez.

ABC Cinéma Salle de projection

Sexier Than Sexy

Situé sur le Boulevard Adolphe Max, l’ABC Cinéma est le dernier témoin d’une période où les cinémas à Bruxelles se comptaient par dizaines (jusqu’à 176 salles) et où l’on y dénombrait près de 500 écrans ! Vestige d’un temps révolu où les grands boulevards de la cité excitaient curiosité et envie lorsque le septième art était on ne peut plus « populaire ». Dernier monovolume de la capitale, l’ABC Cinéma avait jusqu’en juillet 2013 la spécificité d’être l’une des dernières salles au monde à diffuser en pellicule des films pornographiques issus de la collection de l’exploitation qui au fil des ans a envahi les 3 étages situés au-dessus de la cabine de projection. Lorsque « par un jour de pluie » un membre de l’équipe du cinéma Nova découvre que la salle est fermée, quelques passionnés remuent ciel et terre pour sauver ce qui s’avère rapidement être un pan de patrimoine cinématographique : plus de 600 films dont il s’agit maintenant de faire l’inventaire.

A ce moment-là, la salle a un nouveau locataire et le cinéma est voué à la démolition. L’urgence est à la sauvegarde des bobines et moult matériels dont le bâtiment est rempli de la cave au grenier. Un accord est trouvé, la collection est achetée et la Cinematek accepte de stocker les films. Mais au beau milieu du festival OffScreen, la nouvelle tombe : la convention de location tombe à l’eau et la salle pourrait être louée et donc conservée. Entrent alors en jeu des membres de trois ASBL – le Cinéma Nova, Marcel et la Rétine de Plateau – qui se disent qu’ensemble il devrait être possible de sauver le lieu. Ils se lancent dans une course folle pour tenter de tout à la fois penser et concrétiser un projet complètement dingue. Ils rencontrent le propriétaire, l’urbanisme, un notaire, la Fondation Roi Baudouin,… bref tentent le tout pour le tout et créent en un temps record la fondation CinéAct afin d’assurer le sauvetage du lieu. La Fondation Roi Baudouin leur accorde son soutien et leur permet d’ouvrir en moins d’une semaine (!) un compte projet afin de collecter le montant nécessaire à assurer les frais d’une année – le temps de mettre en place des demandes de subsides et de développer un plein projet.

ABC Cinéma Collage

Leur énergie est venue de l’adhésion directe de ceux pour qui ils se battent : les spectateurs. C’est en effet en évoquant la possibilité de sauver le lieu que cela s’est imposé comme une évidence. Le projet est avant tout citoyen rendant à la ville une salle à taille humaine dans un quartier en pleine reconstruction. L’ABC Cinéma a été le témoin de plusieurs époques et pourrait être celui d’une nouvelle en devenant à terme une exploitation d’un nouveau type qui serait aussi un laboratoire des images – un centre névralgique tissant des liens avec d’autres cinémas mais également avec les salles de théâtre proche et, possiblement, bien des associations. Pour l’heure l’urgence est à l’appel au soutien du projet comme le confie l’une des membres de la fondation, Katia Rossini : « Si les fonds ne sont pas levés, il ne peut y avoir aucun projet culturel, néanmoins celui-ci se profile déjà ». Et de rajouter : « Il y aura une programmation de qualité tout à fait nouvelle pour Bruxelles ».

CinéAct entame maintenant la dernière ligne droite : la moitié des fonds assurés, il lui faut encore trouver l’autre moitié. Les membres de la fondation ont averti et convié la presse… ayant investi le lieu avec l’accord du propriétaire, ils en ont éteint les lumières et ont fait tourner les projecteurs le temps de diffuser une bande-annonce sortie des trésors découverts. Il ne tient qu’à vous que ce ne fusse pas pour la dernière fois ! Si la salle a certes besoin d’un rafraichissement, son exploitation est loin d’être utopique et l’espace, avec ses « faisceaux d’images qui convergent vers l’écran », tient même du merveilleux – voyage dans le temps et au travers des sensations garanti.

La marche  suivre est très simple, vous pouvez soit faire un don direct soit faire la promesse d’un don mensuel sur un an. Le soutien de la Fondation Roi Baudouin est le gage de la transparence de CinéAct qui s’est doté d’un cadre juridique clair et qui adhère par ailleurs au code de l’AERF.

ABC Cinéma SOS

Vous trouverez toutes les informations pratiques en cliquant ici : www.abc-cinema.be

ABC Cinéma projecteurL’un des projecteurs en parfait état de fonctionnement

ABC Cinéma Salle exploitableLe parterre et ses sièges en parfait état

ABCLe dernier projectionniste aimait les animaux

ABC Cinéma Collage 2A mi-étage, entre le parterre et le balcon : une fresque en collage réalisée par Danny Walter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>