68# Cannes : Sélection Dévoilée à 90%

On 16/04/2015 by Nicolas Gilson

« Elle est belle, elle prend des risques », c’est ainsi que Thierry Frémaux présente la Sélection de la 68 ème édition du Festival de Cannes. Une sélection assise à 90% puisque « quelques additifs » seront annoncés la semaine prochaine, un élément sur lequel le Délégué Général du Festival n’a cessé d’insister relevant notamment la qualité de la production française cette année, conduisant à devoir écarter, malheureusement, de très bons films – un crève-coeur - à l’instar de TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE d’Arnaud Desplechin.

« Cette année, en particulier, ce ne sera pas du tout les mêmes… »

Après un nouvel hommage rendu à Gilles Jacob rendu par Thierry Frémaux, Pierre Lescure, le nouveau président du Festival de Cannes – fort de faire la promotion du livre de son prédécesseur, a rappelé l’importance des partenaires publics notamment pour les nécessaires nouvelles salles de projection. La signature avec un nouveau partenaire privé épingle par ailleurs la volonté du Festival d’offrir une visibilité aux femmes cinéastes au travers du projet « Women in Motion ». Cannes, c’est avant tout une affiche, celle évidemment qui rend vie à Ingrid Bergman mais aussi celle des films retenus par le comité de sélection. Il faudra attendre le rappel de l’ensemble des informations diluées au compte-goutte par le Festival (les présidences d’Isabella Rossellini, Abderrahmane Sissako et les frères Coen) avant d’entrer, enfin, dans le vif du sujet.

La révolution numérique fait que la masse des films conduit à un embouteillage. Cette année, ce sont quelques 1.854 long-métrages qui ont été envoyé au sélectionneurs (contre 1.500 il y a encore quelques années) et, comme le rappelle Thierry Frémaux, des films non envisageables au mois de janvier se bousculent encore aujourd’hui au portillon – notamment ceux de cinéastes habitués au Festival. Conscient du reproche annuellement formulé de favorisé les réalisations d’un noeud de cinéastes, le délégué général a annoncé, fièrement, que cette année, en particulier, ce ne sera pas du tout les mêmes ce qui n’empêche pas de retrouver Jacques Audiard, Nanni Moretti, Hirokazu Kore-Eda, Jia Zhang-Ke, Paolo Sorrentino, Matteo Gorrone ou encore Gus Van Sant en Compétition.

Trois films italiens – dont deux au casting anglo-saxon –  font face à quatre réalisations françaises parmi lesquelles MARGUERITE ET JULIEN (sur base d’un scénario de Truffaut) de Valerie Donzelli et MON ROI de Maïwenn (avec Emmanuelle Bercot dans le rôle principal). On peut se réjouir de découvrir l’adaptation du chef-d’oeuvre de la littérature lesbienne avec CAROL de Todd Haynes (un retour à Cannes après la sélection en 1998 de VELVET GOLDMINE) tout comme SICARIO de Denis Villeneuve. Lauréant du Certain Regard avec DOGTOOTH, Yorgos Lanthimos aura les honneurs de la Compétition avec le très attendu THE LOBSTER – au sujet duquel Frémaux avoue ne pas avoir tout compris. Après le superbe OLSO, AUGUST 31, JOACHIM TRIER fait également son entrée en Compétition Officielle où il défendra LOUDER THAN BOMBS. Pour l’heure seules deux femmes concourront en Compétition.

Caroll - Todd Haynes

Compétition Officielle

  • CAROL, Todd Haynes – Canada
  • DHEEPAN, Jacques Audiard – France
  • THE LOBSTER, Yorgos Lanthimos – Grèce
  • LA LOI DU MARCHE, Stéphane Brizé – France
  • LOUDER THAN BOMBS, Joachim Trier – Danemark
  • MACBETH, Justin Kurzel – Royaume-Uni
  • MARGUERITE ET JULIEN, Valérie Donzelli – France
  • MIA MADRE, Nanni Moretti – Iatlie
  • MON ROI, Maïwenn – France
  • NIE YINNIANG (The Assassin), HOU Hsiao Hsien – Chine
  • IL RACCONTO DEI RACCONTI (Le conte des contes), Matteo Garrone – Italie
  • SAUL FIA (Le fils de Saul), Laszlo Nemes – Hongrie - Premier Film
  • THE SEA OF THE TREES, Gus Van Sant – USA
  • SHAN HE GU REN (Moutains May Depart), Jia Zhang-Ke – Chine
  • SICARIO, Denis Villeneuve – Canada / USA
  • UMIMACHI DIARY (Our Little Sister), Hirokazu Kore-Eda – Japon
  • YOUTH (La Giovinezza), Paolo Sorrentino – Italie

Hors-compétition

  • INSIDE-OUT (Vice-versa), Pete Docter & Ronaldo Del Carmen
  • IRRATIONAL MAN (Une homme irrationnel), Woody Allen
  • THE LITTLE PRINE (Le Petit Prince), Mark Osborne
  • MAD MAX FURY ROAD, Georges Miller – USA
  • LA TETE HAUTE, Emmanuelle Bercot – France

Un Certain Regard

  • CHAUTHI KOOT (La quatrième voie), Gurvinder Singh
  • COMOARA (Le trésor), Corneliu Porumboiu
  • LAS ELEGIDAS (The Chosen Ones), David Pablos
  • HRUTAR (Rams), Grimur Hakonarson
  • JE SUIS UN SOLDAT, Laurent Larivière - Premier Film
  • KISHIBE NO TABI (Vers l’autre rive), Kurosawa Kiyoshi
  • MADONNA, SHIN Suwon
  • MARYLAND, Alice Winocour
  • MASAAN (Fly Away Solo), Neeraj Ghaywan - Premier Film
  • MU-ROE-HAN (The Shameless), OH Seung-Uk
  • NAHID, Ida PANAHANDED - Premier Film
  • THE OTHER SIDE, Roberto Minervi
  • UN ETAJ MAI JOS (L’étage du dessous), Radu Muntean
  • ZVIZDAN (Soleil de plomb), Dalibor Matanic

Séances Spéciales

  • AMNESIA, Barbet Schroeder
  • ASPHALTE, Samuel Benchetrit
  • HAYORED LEMA’ALA (L’esprit de l’escalier), Elad Keidan - Premier Film
  • OKA, Souleymane Cisse
  • PANAMA, Pavle Vuckovic - Premier Film
  • SIPUR AL AHAVA VE CHOSHECH (Une histoire d’amour et de ténèbres), Natalie Portman - Premier Film

Séances de Minuit

  • AMY, Asif Kapadia
  • O PISEU (Office), HONG Won-Chan - Premier Film

Court-métrages

  • AVE MARIA, Basil Khalil (14 min - Palestine / France / Allemagne)
  • COPAIN, Jan & Raf Roosens (14 min – Belgique)
  • THE GUESTS (Les invitées), Shane Danielsen (10 min - Australie)
  • LOVE IS BLIND, Dan Hodgson (6 min - Royaume-Uni)
  • PATRIOT, Eva Riley (14 min - Royaume-Uni)
  • PRESENTE IMPERFECTO (Présent imparfait), Iair Said (15 min - Argentine)
  • LE REPAS DOMINICAL, Céline Devaux (13 min - France)
  • SALI (Mardi), Ziya Demirel (12 lin - Turquie / France)
  • WAVES ’98, Ely Dagher  (14 min – Liban / Qatar)

Cinéfontation

  • 14 STEPS, Maksim Shavkin (37 min – Moscow School of New Cinema – Russie)
  • ABWESEND, Eliza Petkova (13 min – Deutsche Film & Fernsehakademie (dffb) – Allemagne)
  • AINAHAN NE PALAA, Salla Sorri (17 min – Aalto University, ELO Film School Helsinki – Finlande)
  • ANFIBIO, Héctor Silva Nuñez (15 min – EICTV – Cuba)
  • ASARA REHOVOT MEA ETSIM, Miki Polonski (25 min – Minshar for Art – Israël)
  • LES CHERCHEURS, Aurélien Peilloux (32 min – La Fémis – France)
  • EL SER MAGNÉTICO, Mateo Bendesky (17 min – Universidad del Cine (FUC) – Argentine)>
  • KOSHTARGAH, Behzad Azadi (24 min – Art University of Tehran – Iran)
  • LEONARDO, Félix Hazeaux, Thomas Nitsche, Edward Noonan, Franck Pina & Raphaëlle Plantier (6 min – MOPA – France)
  • LOCAS PERDIDAS, Ignacio Juricic Merillan (28 min – Carrera de Cine y TV Universidad de Chile – Chili)
  • MANOMAN, Simon Cartwright (11 min – National Film and Television School – Royaume-Uni)
  • HET PARADIJS, Laura Vandewynckel (6 min – RITS School of Arts Brussels – Belgique)
  • RETRIEVER, Tomáš Klein & Tomáš Merta (23 min – FAMU Prague – République Tchèque)
  • RI GUANG ZHI XIA, Qiu Yang (19 min – The VCA, Film & TV School, Melbourne University – Australie)
  • SHARE, Pippa Bianco (11 min – AFI’s Directing Workshop for Women – USA)
  • TSUNAMI, Sofie Kampmark (7 min – The Animation Workshop – Danemark)
  • VICTOR XX, Ian Garrido Lopez (20 min – ESCAC – Espagne)
  • VOZVRASHENIE ERKINA, Maria Guskova (28 min – High Courses for Scriptwriters and Film Directors – Russie)

Affiche Cannes 2015 paysage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>