68# Cannes : Court-métrages en Sélection Officielle

On 15/04/2015 by Nicolas Gilson

A la veille de l’annonce de la Sélection Officielle du 68 ème Festival de Cannes, les organisateurs ont dévoilé les titres des court-métrages en lice pour la Palme d’Or ou les prix de la Cinéfondations. 27 films ont été sélectionnés parmi lesquels deux productions belges.

Cette année, le comité de sélection a reçu 4.550 courts métrages (1.000 de plus qu’en 2014) provenant de plus de 100 pays. 9 films (7 fictions et 2 animations), issus majoritairement d’Asie et d’Europe, avec un représentant pour l’Amérique (du Sud) et l’Océanie, sont en Compétition. Pour sa 18e édition, la Sélection de la Cinéfondation s’est portée sur 18 films (14 fictions et 4 animations) parmi les 1.600 qui ont été présentés par des écoles de cinéma du monde entier. 16 pays venus de quatre continents y sont représentés. Il est à noter que près d’un tiers des films sélectionnés proviennent d’écoles qui participent pour la toute première fois, et que c’est également la première fois qu’une école espagnole voit l’un de ses films retenu en Sélection. Les organisateurs également une forte présence de l’Europe cette année, avec 11 films sur les 18 sélectionnés.

Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages, présidé par Abderrahmane Sissako, récompensera à la fois les meilleurs films de la Compétition des court-métrages et ceux de la Sélection Cinéfondation à l’issue de leurs délibérations. Les trois Prix de la Cinéfondation seront remis lors d’une cérémonie précédant la projection des films primés le vendredi 22/05 tandis que la Palme d’Or du meilleur court-métrage sera dévoilée lors de la cérémonie de clôture le 24/05.

Copain - Roosens

Laura Vandewynckel, Jan & Raf Roosens sont au Paradis

Sélectionné en Compétition, COPAIN de Jan et Raf Roosensmet en scène l’histoire d’un adolescent qui se sent écartelé entre deux mondes, celui de ses parents, aisés et conservateurs, et celui de ses amis, originaires d’un lotissement social. Il parvient à garder chacun de ces mondes bien séparés, jusqu’à ce qu’il tombe amoureux…

« C’est surréaliste ! Nous pouvons à peine y croire ! » se sont exclamés les frères Roosens à la suite de l’annonce. « Quand tu réalises un court, tu rêves de Cannes. Mais la probabilité que tu puisses réellement prétendre à la Palme est tellement faible que tu n’oses pas vraiment l’espérer. »

La réalisatrice Laura Vandewynckel peut quant à elle se réjouir de voir son court-métrage d’animation d’animation,HET PARADIJS, fairepartie du programme Cinéfondation. Réalisé dans la cadre de ses études au RITS (Bruxelles), son film est une réflexion critique sur le tourisme et l’immigration qui suit des individus dans leur quête de l’endroit idéal le menant du nord au sud et du sud au nord…

LES COURTS MÉTRAGES EN COMPÉTITION :

  • AVE MARIA, Basil Khalil (14 min - Palestine / France / Allemagne)
  • COPAIN, Jan & Raf Roosens (14 min – Belgique)
  • THE GUESTS (Les invitées), Shane Danielsen (10 min - Australie)
  • LOVE IS BLIND, Dan Hodgson (6 min - Royaume-Uni)
  • PATRIOT, Eva Riley (14 min - Royaume-Uni)
  • PRESENTE IMPERFECTO (Présent imparfait), Iair Said (15 min - Argentine)
  • LE REPAS DOMINICAL, Céline Devaux (13 min - France)
  • SALI (Mardi), Ziya Demirel (12 lin - Turquie / France)
  • WAVES ’98, Ely Dagher  (14 min – Liban / Qatar)

het paradijs

LA SÉLECTION CINÉFONDATION :

  • 14 STEPS, Maksim Shavkin (37 min – Moscow School of New Cinema – Russie)
  • ABWESEND, Eliza Petkova (13 min – Deutsche Film & Fernsehakademie (dffb) – Allemagne)
  • AINAHAN NE PALAA, Salla Sorri (17 min – Aalto University, ELO Film School Helsinki – Finlande)
  • ANFIBIO, Héctor Silva Nuñez (15 min – EICTV – Cuba)
  • ASARA REHOVOT MEA ETSIM, Miki Polonski (25 min – Minshar for Art – Israël)
  • LES CHERCHEURS, Aurélien Peilloux (32 min – La Fémis – France)
  • EL SER MAGNÉTICO, Mateo Bendesky (17 min – Universidad del Cine (FUC) – Argentine)>
  • KOSHTARGAH, Behzad Azadi (24 min – Art University of Tehran – Iran)
  • LEONARDO, Félix Hazeaux, Thomas Nitsche, Edward Noonan, Franck Pina & Raphaëlle Plantier (6 min – MOPA – France)
  • LOCAS PERDIDAS, Ignacio Juricic Merillan (28 min – Carrera de Cine y TV Universidad de Chile – Chili)
  • MANOMAN, Simon Cartwright (11 min – National Film and Television School – Royaume-Uni)
  • HET PARADIJS, Laura Vandewynckel (6 min – RITS School of Arts Brussels – Belgique)
  • RETRIEVER, Tomáš Klein & Tomáš Merta (23 min – FAMU Prague – République Tchèque)
  • RI GUANG ZHI XIA, Qiu Yang (19 min – The VCA, Film & TV School, Melbourne University – Australie)
  • SHARE, Pippa Bianco (11 min – AFI’s Directing Workshop for Women – USA)
  • TSUNAMI, Sofie Kampmark (7 min – The Animation Workshop – Danemark)
  • VICTOR XX, Ian Garrido Lopez (20 min – ESCAC – Espagne)
  • VOZVRASHENIE ERKINA, Maria Guskova (28 min – High Courses for Scriptwriters and Film Directors – Russie)

Copain cannes 2015 Le paradis Cannes 2015Cannes 2015 siganture 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>