66 ème Palme d’Or

On 26/05/2013 by Nicolas Gilson

LA VIE D’ADELE triomphe au palmarès de la 66 ème édition du Festival de Cannes ! Le jury présidé par Steven Spielberg a décerné la Palme d’Or non seulement au film et à son réalisateur mais aussi aux actrices Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos.

Lors de la cérémonie de clôture présentée par Audrey Tautou le réalisateur américain a parlé au nom du jury et a déclaré avoir parcouru le monde à travers les yeux des réalisateurs dont ils ont vu les films. Il a précisé que s’il leur est arrivé d’être déçus, ils ont essayé de voir quelle oeuvre y résonnait. Il a enfin appelé à prendre la défense de l’exception culturelle car elle est à la base de la diversité du cinéma qu’il leur a été possible de découvrir.

laviedadele02

A great love story 

Ce qui a plu au jury dans le film d’Abdellatif Kechiche, c’est l’acuité du réalisateur à observer ses personnages. Durant la conférence de presse suivant la cérémonie, Steven Spielberg a évoqué le privilège qui a été le leur de voir cette histoire d’amour intense. Interrogé sur la durée d’une séquence d’intimité, il répond simplement que la durée des scènes correspond à la durée de la vraie vie. Nombreux sont les journalistes qui ont évoqué les droits des minorités et la légalisation du mariage pour les personnes du même sexe en demandant si le choix de LA VIE D’ADELE a une portée politique, ce que Spielberg a écarté d’une simple phrase : « Politic was not in the room with us ». Aucune dimension politique donc dans le choix de la Palme d’Or ni dans celui d’aucun autre lauréat. C’est là une donnée, selon le président du jury, qui n’a pas été prise en considération.

Pourtant on compte au palmarès un film chinois et un film mexicain qui chacun dresse un réel constat de société. Jia Zhangke reçoit en effet le prix du scénario pour A TOUCH OF SIN dans lequel il aborde à travers quatre protagonistes le prisme du travail et de l’immigration tandis que HELI d’Amat Escalante permet au réalisateur qui cherche à transmettre ses impressions de décrocher le prix de la mise en scène.

Le retour de frères Coen sur la croisette leur a valu le Grand Prix pour INSIDE LLEWYN DAVIS. Leur absence a permis à leur acteur Oscar Isaac de monter sur scène accompagné du producteur du film qui a évoqué la bonne santé du chat qui apparait dans le film. LIKE FATHER LIKE SON du réalisateur japonais Kore-Eda est pour sa part récompensé du prix du jury. Les prix d’interprétation masculine et féminine ont respectivement distingué Bruce Dern dans NEBRASKA et Bérénice Bejo dans LE PASSE. L’actrice qui ne s’y attendait pas a tenu à partager son prix avec le réalisateur Asghar Farhadi. « C’est bizarre de recevoir quelque chose pour moi » déclarera-t-elle à la presse,  »Je ne suis rien si en face il n’y a pas des acteurs, des techniciens, un réalisateur. »

Bruce Dern absent, c’est le réalisateur Alexander Payne qui est venu chercher son prix et amuser les journalistes présents à la conférence de presse en évoquant un texto envoyé à Laura Dern afin de mettre son père au courant avant de commenter en direct la réponse de l’actrice.

Inside-llewyn-Davis

Palmarès complet :

Palme d’or : LA VIE D’ADELE – CHAPITRE 1 & 2 réalisé par Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos
Grand Prix : INSIDE LLEWYN DAVIS de Ethan et Joel Coen
Prix de la mise en scène : Amat Escalante pour HELI
Prix du Jury : LIKE FATHER, LIKE SON de Kore-Eda Hirokazu
Prix du Scénario : Jia Zhangke pour A TOUCH OF SIN
Prix d’interprétation féminine : Bérénice Bejo dans LE PASSE
Prix d’interprétation masculine : Bruce Dern dans NEBRASKA

Palme d’or du court-métrage : SAFE de Moon Byoung-gon
Mention spéciale ex-aequo : HVALFJORDUR de Gudmundur Arnar Gudmundsson et 37°4 S d’Adriano Valerio

Caméra d’Or (meilleur premier film) : ILO ILO d’Anthony Chen (présenté à la Quinzaine de réalisateurs)

Conférence de presse - Palme d'Or LA VIE D'ADELE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>