63# Berlinale : Hommage à Claude Lanzmann

On 29/11/2012 by Nicolas Gilson

Le documentariste et producteur Claude Lanzmann recevra un Ours d’Or pour l’ensemble de son travail de cinéaste lors du prochain Festival International du Film de Berlin. La totalité de son oeuvre sera programmée afin de lui rendre hommage. SHOAH (1985) sera en outre à redécouvrir dans sa version restaurée et digitaliée.

“Claude Lanzmann est l’un des grands documentaristes. Avec ses représentations de l’inhumanité et de la violence, de l’antisémitisme et de ses conséquences, il a créé un nouveau type d’exploration cinématographique et éthiques. Nous nous sentons honorés de lui rendre hommage,” rapporte Dieter Kosslick, le directeur de la Berlinale.

Le film SHOAH a marqué l’histoire du cinéma documentaire en s’imposant comme une réalisation incontournable et incomparable qui aborde de manière frontale le génocide des Juifs en Europe. SHOAH, qui dure plus de neuf heures, a demandé quelques douze années de préparation et de réalisation. Claude Lanzmann le construit uniquement sur base d’interviews de survivants et de témoins de la Shoah, y compris des auteurs du génocide nazi. Il visite les lieux d’extermination et confronte tant ses témoins que le spectateur à la réalité du génocide. Le film a été programmé au Forum de la Berlinale en 1986 et a reçu de nombreux prix internationaux.

Né à Paris en 1925 de parents juifs, Claude Lanzmann s’engagea dans la Résistance. Il a étudié la phylosophie à la fois en France et en Allemagne – où il obtint un poste d’assistant à la Freie Universität Berlin en 1948/49. Au début des années 60, il a supporté activement le mouvement d’indépendance de l’Algérie.

Réalisateur engagé, Claude Lanzmann a également exploré les thématiques de la Shoah, de l’antisémitisme et des luttes politiques pour la liberté dans ses travaux journalistiques. Si sa carrière de journaliste a pris fin au début des années 70, il demeure l’éditeur du magazine « Les Temps Modernes » fondé par Jean-Paul Sartre. Son premier film POURQUOI ISRAEL date de 1972 et illustre la nécessité de la fondation de l’Etat d’Israël selon la perspective du peuple juif.

Son troisième film, TSAHAL qui aborde la question du service dans l’armée israélienne a également été présenté à la section Forum de la Berlinale, en 1995. Avec SOBIBOR, 14 OCTOBRE 1943, 16 HEURES Claude Lanzmann aborde la révolte dans le camp d’extermination de Sobibor en Pologne qui a eu lieu en 1943 – le film fut également programmé au Forum en 2002. La cérémonie de remise de l’Ours d’Or Honorifique sera suivie de la projection de ce film.

Filmographie de Claude Lanzmann composant l’hommage qui lui est rendu :

POURQUOI ISRAEL (France, 1973)
SHOAH (France, 1985)
TSAHAL (France/Allemagne, 1994)
UN VIVANT QUI PASSE (France, 1997)
SOBIBOR, 14 OCTOBRE 1943, 16 HEURES (France, 2001)
LE RAPPORT KARSK (France, 2010)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>