62 ème Berlinale

On 09/02/2012 by Nicolas Gilson

C’est avec une certaine majestuosité que commence la 62 ème édition de Festival International du Film de Berlin puisque LES ADIEUX A LA REINE de Benoît Jacquot, qui ouvre ce soir l’événement est un des rares films, dont le tournage a été réalisé au sein même du château de Versailles.

Sélectionné en compétition le long-métrage français présente un casting important qui à lui seul assure le glamour de cette ouverture. A côté des icônes – cosmétiques – que sont Diane Kruger et Virginie Ledoyen, le douce Léa Seydoux sera de la partie. La jeune actrice a d’ailleurs une actualité importante car elle est également à l’affiche de L’ENFANT D’EN HAUT de Ursula Meier, lui aussi sélectionné en compétition officielle.

CAPTIVE avec Isabelle Huppert dans le rôle principal est sans conteste l’un des films les plus attendus de la sélection officielle qui compte quelques 25 films dont 18 en compétition. Une sélection qui voyage de l’Europe en Chine, du Sénégal aux USA et qui présentent les films de Soderbergh, Stathoulopoulos ou encore des frères Taviani.

Au programme, notamment, un hommage à Meryl Streep, en présence de l’actrice, qui recevra un Ours d’Or d’honneur lors de la projection de THE IRON LADY, ou encore une rencontre publique avec Angelina Jolie qui présentera son premier long-métrage en tant que réalisatrice IN THE AND OF BLOOD AND MONEY.

Mais la Berlinale c’est aussi une compétition de court-métrages (« Berlinale Shorts ») venus du monde entier et un important « Panorama » au coeur duquel l’individu et la société – une réelle ligne de programmation – seront plus que certainement centraux. Dans cette optique identitaire, initiés il y a maintenant plus de 25 ans, les « Teddy » prendront place afin de mettre en avant le cinéma « queer ».

Autre panorama, celui du cinéma allemand (« Perspektive Deutsches Kino »), un cinéma déjà bien présent dans l’ensemble des autres section, y compris en compétition officielle où pas moins de 9 films sont produits ou co-produits en Allemagne.

Intégrée au festival, la section « Forum » propose une sélection plus pointue qui met en question l’esthétique cinématographique jusqu’à se risquer à l’expérimental avec le « forum expanded ». WHITEONWHITE : ALGORITHMICNOIR de Eve Sussman et Rufus Corporation sera peut-être le plus radical ou le plus surprenant : le film sera monté en direct lors des projections qui seront quotidiennes.

Et parallèlement à ce cinéma plus pointu, le jeune public ne sera pas en reste, ni les amateurs de cuisine…

Jusqu’au 26/02 Berlin louera le cinéma. Réel carrefour de rencontres avec le public mais aussi entre professionnels, le festival est un événement majeur incontournable. A noter que de nombreuses personnalités seront au rendez-vous : aux côtés du président du Jury, Mike Leigh, se trouveront notamment François Ozon et Charlotte Gainsbourg ; Victoria Abril sera également au rendez-vous avec la présentation en avant-première mondiale du film THE WOMAN WHO BRUSHED OFF HER TEARS tout comme Juliette Binoche pour le film ELLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>