3# Ramdam : le Palmarès

On 22/01/2013 by Nicolas Gilson

La troisième édition de RAMDAM s’est clôturée ce mardi 22/01 sur une fréquentation en hausse avec quelques 9000 spectateurs ! Seul évènement cinématographique d’envergure de la région où l’on ne dénombre pas de cinéma « art et essai », le festival peut se targuer d’avoir fait salle comble à presque toutes les séances dans le complexe Imagix de Tournai.

Les prix du public ont célébré chacune des catégories aussi BROKEN de Rufus Norris a reçu le ramdam du meilleur film de fiction, MY LAND de Nabil Ayouch celui de meilleur documentaire et LA MERDITUDE DES CHOSES de Félix Van Groeningen celui du meilleur film en rétrospective. Et puisqu’il s’agit du « festival du film qui dérange », les prix du film le plus dérangeant ont été attribués à l’excellentissime fiction DESPUES DE LUCIA de Michel Franco, au documentaire BRUXELLES-KIGALI de Marie-France Collard et, présenté en rétrospective, à SCHIZOPHRENIA de Gerard Kargl.

En outre, le festival proposait également un focus sur le cinéma belge avec trois films ayant fait l’actualité cette année, et c’est AU NOM DU FILS de Vincent Lannoo qui a convaincu les spectateurs. Le prix du jury de la presse a pour sa part été remis au documentaire THE QUEEN OF VERSAILLES de Lauren Greenfield.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>