29# FIFF : Le programme dévoilé

On 20/09/2014 by Nicolas Gilson

Le Festival International du Film Francophone de Namur a dévoilé sa programmation. Outre les 151 films (72 longs et 79 courts) qui constituent le coeur de l’événement, celui-ci est à nouveau placé sous le signe des rencontres. Un  dialogue avec Audrey Tautou – Coup de Coeur de cette 29 ème édition -, une leçon de scénario par Denis Côté ou la découverte de jeunes talents encadrés par Christophe Honoré en sont les incontournables. Sans oublier la kyrielle d’activités éducatives à et par l’image proposées par le FIFF Campus dont Nabil Ben Yadir est cette année le parrain. Du 3 au 10/10/2014, Namur célèbre à nouveau la richesse et la diversité du cinéma produit en francophonie.

Un Imposant Panorama

De cette 29 ème édition du FIFF, seuls quelques titres avaient jusqu’à présent été dévoilés. Parmi le vaste programme, 15 long-métrages concourront en Compétition Officielle tandis que 20 titres sont en lice pour le prix du meilleur premier film. Présenté en ouverture, TOKYO FIANCEE de Stefan Liberski sera prétendant au Bayard d’Or aux côtés de deux autres films belges, MELODY de Bernard Bellefroid et le haletant ALLELUIA de Fabrice du Welz. A l’honneur tout au long du « Week-end du Court », la production belge témoignera de son dynamisme avec quelques 15 long-métrages (majoritaires et minoritaires) sélectionnés en compétition première oeuvre ou aux regards du présents. Citons en vrac L’ANNEE PROCHAINE de Vania Leturcq, JACQUES A VU de Xavier Diskeuve ou le magnifique documentaire COCHIZA de Kristine Gillard.

Melody - Bernard Bellefroid

MELODY, Bernard Bellefroid

Présent en abondance, le cinéma français promet de surprendre tant il semble cette année confirmer bien des talents et se renouveler. Outre le magistral BANDE DE FILLES de Céline Sciamma et LE BEAU MONDE de Julie Lopes Curval en compétition, épinglons plusieurs premiers long-métrages : HOPE de Boris Lojkine, BEBE TIGRE de Cyprien Vial, le majestueux MERCURIALES de Virgil Vernier ou encore le film de clôture TERRE BATTUE de Stéphane Demoustier. Le FIFF sera aussi l’occasion de découvrir l’actualisation d’Ovide par Christophe Honoré avec METAMORPHOSES ou le second long-métrage de Mélanié Laurent, RESPIRE.

Sans surprise, Xavier Dolan retrouve la compétition avec le sublime MOMMY et l’on peut se réjouir de le présence d’Anne Dorval à Namur où elle avait décroché le Bayard d’Or de la meilleure actrice en 2009 pour J’AI TUE MA MERE (qui valut au réalisateur celui du meilleur film). Habitués du festival, Stéphane Lafleur et Maxime Giroux y viennent à nouveau pour défendre respectivement TU DORS NICOLE et FELIX ET MEIRA – une histoire d’amour impossible qui  attise la curiosité. Avec l’hypnotique QUE TA JOIE DEMEURE, Denis Côté retrouve les honneurs de la compétition un an à peine après le Bayard du meilleur scénario pour VIC+FLO ONT VU UN OURS.

La compétition voyagera également en Mauritanie avec TIMBUKTU d’Abderrahmane Sissako, en Algérie avec L’ORANAIS de Lues Salem et, à travers deux documentaire, en Roumanie avec TOTO ET DES SOEURS d’Alexandre Nanau et en République Démocratique du Congo avec EXAMEN D’ETET de Dieudo Hamadi. En bref, la programmation traverse toute la francophonie de l’île Maurice au Vietnam en passant par la Suisse et le Liban.

Côté court-métrages, la compétition internationale propose une sélection de choix avec notamment TANT QU’IL NOUS RESTE DES FUSILS A POMPE de Caroline Poggi et Jonathan Vinel (Ours d’Argent à Berlin), ETE 91 de Nadim Tabet et Karine Wehbe, ART d’Adrian Sitaru, PETIT HOMME de Jean-Guillaume Sonnier ou encore LES PECHERESSES de Gerlando Infuso. Si comme de coutume les projections des courts belges seront l’occasion pour ses artisans de se rencontrer, la volonté du FIFF est de cette année accroître les synergies et mettre en avant une production porteuse des talents de demain – qu’ils soient derrière ou devant la caméra.

tant-qu-il-nous-reste-des-fusils-a-pompe

TANT QU’IL NOUS RESTE DES FUSILS A POMPE, Caroline Poggi et Jonathan Vinel

Les 15 titres en Compétition Officielle

  • ALLELUIA, Fabrice du Welz (Belgique/France)
  • BANDE DE FILLES, Céline Sciamma (France)
  • LE BEAU MONDE, Julie Lopes Curval (France)
  • EXAMEN D’ETAT, Dieudo Hamadi (France / République Démocratique du Congo / Sénégal) - documentaire
  • FELIX ET MEIRA, Maxime Giroux (Québec)
  • FRERE ET SOEUR, Daniel Touati (France)
  • GERONIMO, Tony GATIF (France)
  • MELODY, Bernard Bellefroid (Belgique / Luxembourg / France)
  • MOMMY, Xavier Dolan (Québec)
  • L’ORANAIS, Lyes Salem (France/Algérie)
  • QUE TA JOIE DEMEURE, Denis Côté (Québec) – docufiction
  • TIMBUKTU, Abderrahmane Sissako (Mauritanie / France)
  • TOKYO FIANCEE, Stefan Liberski (Belgique / Québec / France)
  • TOTO ET SES SOEURS, Alexandre Nanau (Roumanie) – Documentaire
  • TU DORS NICOLE, Stéphane Lafleur (Québec)

Le programme complet : cliquez ICI

Audrey Tautou - La Délicatesse

Audrey Tautou dans LA DELICATESSE

Coup de Coeur et Invités

Après Josiane Balasko, Benoît Magimel ou encore Isabelle Huppert, c’est cette année l’actrice Audrey Tautou qui est mise à l’honneur par le festival qui lui consacre son « Coup de Coeur ». Ce sera l’occasion de revenir sur sa filmographie (dont quelques titres seront au programme) et sur sa relation au septième art lors d’une rencontre publique le 10/10.

C’est maintenant une habitude, le FIFF accueille 5 jeunes comédiens francophones et leur propose plusieurs activités dont des rencontres avec de professionnels. Jusqu’à présent les « échanges de talents » étaient encadrés par des comédien-ne-s confirmés mais cette année c’est un metteur en scène qui sera leur guide : Christophe Honoré. Il vous sera possible de découvrir ce travail de laboratoire le 5/10 – les talents joueront des scènes de BUFFET FROID de Bertrand Blier.

Si le FIFF est devenu un espace de networking tant pour la profession belge qu’internationale (avec notamment le Forum du Film Francophone), il permet aussi à tous les festivaliers de découvrir l’envers du décors. Outre de nombreuses activités à l’instar d’un plateau de tournage, plusieurs rencontres sont mises en place comme une leçon de scénario avec Denis Côté (6/10) ou la mise à nu du travail de mixage (Luc Thomas, le 9/10) et de bruitage (Olivier Thijs, 7/10).

Si de nombreuses personnalités sont attendues – de Céline Sciamma à Annie Cordy – Emma De Caunes présidera le Jury court-métrage et aura notamment à ses côtés Olivia Ruiz. Le Jury long-métrage sera quant à lui présidé par Safy Nebbou qui sera entouré de Nabil Ben Yadir, Kaveh Bakhtiari, Jean-Franois Caissy, Maud Wyler, Fatou Ngiaye et la productrice roumaine Ada Solomon.

 

FIFF 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>