29# FIFF : 7 Titres Dévoilés

On 08/08/2014 by Nicolas Gilson

En levant légèrement le voile sur sa sélection, le Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) laisse d’ores et déjà présager la diversité de sa programmation. Outre les très attendus – et remarqués – BANDE DE FILLES de Céline Sciamma et TIMBUKTU d’Abderrahmane Sissako, le festival accueillera notamment QUE TA JOIE DEMEURE un film expérimental signé Dénis Côté. Mise en bouche.

Bande-de-filles

Comme chaque année, le FIFF offre durant l’été un avant-goût du vaste programme qui sera proposé durant les 8 jours de festivités – tout de même quelques 150 films issus des quatre coins de l’espace francophone. Si cette 29 ème édition s’ouvre à nouveau avec une production belge, TOKYO FIANCEE de Stefan Liberski, elle sera une fois de plus un écrin pour le cinéma belge (francophone) comme le laisse présager les sélections de LE GOUT DES MYRTILLES de Thomas de Thier et de BOUBOULE de Bruno Deville.

Alors que BANDE DE FILLES de Céline Sciamma est une majestueuse photographie de la réalité que vivent bien des jeunes filles dans la France d’aujourd’hui, LE CHALLAT DE TUNIS de Kaouther Ben Hania raconte avec humour les dessous d’un fait divers devenu légende urbaine et dresse le portrait d’une société tunisienne en pleine effervescence où les hommes semblent peiner à trouver une place et où le corps féminin reste un enjeu politique de taille. Autre témoignage sensationnel sur le devenir de la société, TIMBUKTU d’Abderrahmane Sissako sera, malgré quelques failles scénaristiques, l’un des incontournables de cette édition tandis que la Roumanie est annoncée avec le documentaire TOTO ET SES SŒURS de Alexander Nanau qui s’intéresse au quotidien d’une famille dans le ghetto de Bucarest.

Timbuktu

Proprement singulier, QUE TA JOIE DEMEURE de Denis Côté sera à coup sûr l’un des films les plus intrigants de la programmation. Présenté au Forum lors de la dernière Berlinale, ce film de « laboratoire » comme le présente le réalisateur, est une étonnante rencontre entre la fiction et la réalité et de veut hypnotique. Il est à noter que Bozar et cinematek présenteront une rétrospective de son travail, l’occasion de (re)découvrir notamment le troublant BESTIAIRE ou la magistral VIC+FLO ONT VU UN OURS.

Vitrine de la production cinématographie en Francophonie, le FIFF est devenu au fil des ans un acteur de la vitalité du 7ème art qu’il soit issu de France, de Roumanie, de Suisse, du Québec, du Magreb, du Liban, de l’Afrique subsaharienne ou, bien évidemment, de Belgique. En marge des projections qui attirent de plus en plus de public (notamment grâce au FIFFpass), le festival accueille de nombreux professionnels internationaux autour d’ateliers, de colloques et de rencontres qui ont notamment permis à différents films de voir le jour. Mais de nombreuses rencontres sont également ouvertes voire trouvées vers le public à l’instar d’une leçon de scénario qui sera assurée cette année par Denis Côté (lauréat du Bayard du meilleur scénario l’an dernier pour le sublime VIC+FLO ONT VU UN OURS) – bloquez la date du 6/10 dans vos agendas !

La 29ème édition du FIFF de Namur se déroulera du 3 au 10/10/2014.

que ta joie demeure - denis cote

BANDE DE FILLES de Céline Sciamma

(France)

Marieme vit ses seize ans comme un mur d’interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l’impasse de l’école. Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marieme devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse.

BOUBOULE de Bruno Deville

(Suisse/Belgique)

Kevin, 12 ans, 100 kilos…, surnommé « Bouboule », partage sa vie entre sa mère, ses sœurs, ses rendez-vous chez le médecin, ses cours d’aquagym et son statut peu enviable de souffre-douleur. Pour échapper à son quotidien, Kevin s’empiffre à tout va pour entrer dans un monde de rêves colorés où tout est plus léger et drôle. Mais manger n’est pas le refuge idéal face aux prédictions d’une crise cardiaque imminente. Pour Kevin, tout change le jour où il rencontre Patrick, un vigile qui se prend pour un commando. Fasciné par Patrick, Kevin rejette petit à petit tout son entourage…

LE CHALLAT DE TUNIS de Kaouther Ben Hania

(Tunisie/France/Canada /Emirats Arabes Unis) Eté 2003, un homme sur une moto, une lame de rasoir à la main, rôde dans les rues de Tunis. Il s’est donné pour mission de balafrer les plus belles paires de fesses des femmes qui arpentent les trottoirs de la ville. On l’appelle « le Challat », la lame. D’un café à l’autre, d’un quartier à l’autre, les histoires les plus folles circulent à son égard. Le Challat est devenu une sorte de figure mystérieuse entouré d’un halo de fascination, de fantasme et de terreur. Tout le monde en parle mais personne ne l’a jamais vu. Dix ans plus tard, après la Révolution, une jeune réalisatrice obstinée mène l’enquête pour élucider ce mystère.

LE GOUT DES MYRTILLES de Thomas de Thier

(Belgique/Luxembourg) – première mondiale, en présence de Michel Piccoli et Natasha Parry

A partir d’un certain âge, les jours commencent à se ressembler. Mais pour Jeanne et Michel, ce 3 août ne ressemble à aucune autre journée. Ils ont rendez-vous pour leur pique-nique annuel dans la forêt. Ils vont nettoyer la stèle d’un enfant mort 45 ans plus tôt et, plus que tout, se retrouver.

LE GOÛT DES MYRTILLES (THE BLUEBERRY TASTE) – extract from Laurent Chinot on Vimeo.

QUE TA JOIE DEMEURE de Denis Côté

(Québec)

Exploration libre des énergies et des rituels trouvés sur des lieux de travail divers. D’un ouvrier à l’autre, d’une machine à la prochaine ; de ces mains, ces visages, ces pauses, ces efforts, que peut-on établir comme dialogue absurde et abstrait entre L’Homme et son besoin de travailler ? Que valent ces instants où l’homme multiplie et répète des gestes qui devraient logiquement le mener vers un repos dont la qualité reste impossible à définir.

TIMBUKTU d’Abderrahmane Sissako

(Mauritanie/France)

Tombouctou est réduite au silence, portes closes, ruelles désertes. Plus de musique, plus de football, ni de cigarette. Fini les couleurs vives et les rires, les femmes ne sont plus que des ombres. Des extrémistes religieux sèment la terreur. Loin du chaos, sur les dunes, Kidane mène une vie paisible avec sa femme, sa fille et Issan son petit berger. Sa quiétude sera de courte durée. En tuant accidentellement Amadou, le pêcheur qui s’en est pris à sa vache préférée, Kidane doit faire face à la loi des occupants qui prennent en otage un islam ouvert et tolérant.

TOTO ET SES SŒURS / TOTO SI SURORILE LUI de Alexander Nanau

(Roumanie)

Totonel est un petit garçon rom illettré de neuf ans. Il vit dans le ghetto de Bucarest avec ses deux sœurs aînées, Andreea (14 ans) et Ana (17 ans), et leurs oncles. Quand il avait cinq ans, les forces spéciales de la police ont débarqué dans leur appartement pour arrêter leur mère Siminica, alors âgée de 32 ans, pour trafic de drogue.

FIFF 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>