21 & Over

On 29/04/2013 by Nicolas Gilson

L’argument de vente en séduira certains et en fera fuir d’autres : 21&OVER a pour scénaristes ceux de HANGOVER (à savoir Jon Lucas et Scott Moore – mais ça, ce n’est pas important sur une affiche, même s’ils sont à la réalisation). Sans étonnement, le film est un creux divertissement qui fait sourire sans séduire ni surprendre.

21 and Over

« None of that ever happened »

Afin de fêter la majorité – et l’accès légal à l’alcool – de Jeff (Justin Chon), Casey (Skylar Astin) et Miller (Miles Teller) débarquent dans son logement d’étudiant. S’ils tombent mal car leur ami a un entretien le lendemain, ils l’emmènent néanmoins boire un verre – suivi de beaucoup d’autres. Et si la soirée dégénère sans surprise, elle se veut pleine de rebondissements…

Bancal tant il est dépourvu de logique, le scénario est un prétexte à mettre en scène une série de gags et de situations pathétiques véhiculant de nombreux clichés et autant de fantasmes pitoyables. Derrière celui-ci la notion d’amitié est mise en question avec une lourdeur incommensurable en s’intégrant ainsi parfaitement dans la dynamique générale.

Si une légère mise en condition ouvre le film (Casey et Miller traversant le campus universitaire nus avec une chaussette couvrant leurs parties génitales – mais que s’est-il passé ?), celle-ci répond du caractère démonstratif de l’ensemble. La réalisation est une pure mise en boîte formatée et enrobée à dessein ne témoignant d’aucune singularité. C’est lourd, c’est gras, c’est plat.

21 and Over

21 & OVER

Réalisation : Jon Lucas et Scott Moore
USA – 2013 – 93 min
Distribution : A-Film
Comédie

21 & Over - affiche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>