2013 en 10 titres

On 23/12/2013 by Nicolas Gilson

Dresser un florilège des films découverts en 2013 permet de mettre en perspective l’année écoulée. Outre quelques évidences, il s’agit de parcourir les sorties en Belgique sur une période de 12 mois, de prendre peur quelques fois mais aussi de respirer ou de réveiller nos sens. Le jeu consiste à se tenir aux films sortis en salles et d’exclure les films présentés en festivals. Toutefois ne pas pleinement respecter ce dicta permet aussi d’exciter la curiosité sur quelques titres qui sortiront en 2014… ou pas.

elle s'en va

Le premier constat, sans doute le plus désolant, c’est la faiblesse de la production belge qui hormis le sublime KID de Fien Troch, LA CINQUIEME SAISON de Peter Brosens et Jessica Woodworth, et LA TENDRESSE de Marion Hänsel, n’a pas présenté de réels bijoux. Avec HENRI Yolande Moreau déçoit tout comme Nabil Ben Yadir avec LA MARCHE. BABY BALLOON signe le retour en demi-teinte de Stefan Liberski à la réalisation tandis que LANDES, LA RELIGIEUSE ou encore I’M THE SAME, I’M AN OTHER laissent plus perplexe qu’ils ne séduisent. Du côté des premiers long-métrages, seul David Lambert capte l’attention avec HORS LES MURS. Néanmoins, en ce qui concerne la co-production la Belgique a pris part a quelques très beaux projets (artistiques et non uniquement économiques) : LA VIE D’ADELE, LES CHEVAUX DE DIEU et THE CONGRESS en tête.

Après notamment avoir concouru aux compétitions de Locarno et de Gand, L’ETRANGE COULEUR DES LARMES DE TON CORPS d’Hélène Cattet et Bruno Forzani atteste toutefois que le cinéma belge peut être singulier et novateur. Le film sortira en mars : préparez vos yeux et vos oreilles.

Kid de Fien Troch

Dans le marasme des films français, au milieu d’un nombre improbable de productions qui le sont tout autant, certains se sont imposés comme électrisants à l’instar de LA VIE D’ADELE d’Abdellatif Kekiche, UN CHATEAU EN ITALIE de Valeria Buni Tesdeschi, JEUNE & JOLIE de François Ozon, ELLE S’EN VA d’Emmanuelle Berco, LA VENUS A LA FOURRURE de Roman Polanski, AU BOUT DU CONTE d’Agnès Jaoui, FOXFIRE de Laurent Cantet ou encore LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE ! de Guillaume Gallienne. Si 2013 sonne comme l’année de la consécration pour Alain Guiraudie (qui signe avec L’INCONNU DU LAC un film relativement dual qui ne nous aura pas convaincu), elle a également été celle de la découverte du superbe CAMILLE CLAUDEL 1915 de Bruno Dumont, du touchant SUZANNE de Katell Quillévéré (avec un sublime casting) ou encore du magistral retour à la réalisation de Robin Campillo avec EASTERN BOYS – trois titres qui sortiront en début d’année 2014. Et puis il y a les films boudés par les distributeurs belges comme GARE DU NORD de Claire Simon ou – mais là, on peut s’en réjouir – LES RENCONTRES D’APRES MINUIT de Yann Gonzalez : la trop vaste production française présente encore bien des pépites.

C’est heureusement également le cas du cinéma européen dans sa globalité, même si au regard des cinématographies françaises et américaines il peine a trouve sa place sur les écrans (et autant dire que pour les films non européen, c’est bien pire encore). Avec les volets FOI et ESPOIR de sa trilogie consacrée aux paradis, Ulrich Seidl a proposé un cinéma brut et brutal tout à la fois savoureux et pertinent. D’Allemagne, OH BOY était sans doute la découverte de l’année : frais, drôle et émouvant, le film atteste d’une énergie rare et d’une réelle sensibilité. TABU, magistralement mis en scène par Miguel Gomes, nous a fait voyager à travers le temps et les émotions, entre le Portugal d’aujourd’hui et ses colonies d’hier.

Tabu - Paradis Perdu

Co-produit par Arte et déjà diffusé en télévision, L’IMAGE MANQUANTE de Rithy Pahn fut à découvrir à la fois au FIFF et à Gand. Un documentaire déroutant, bricolé et orchestré avec panache, qui questionne le genre et les possibilités offertes par le médium cinématographique. Un des principaux bijoux de cette années vient du Kazakstan : HARMONY LESSONS de Emir Baigazin, primé à Berlin pour sa géniale photographie, a lui aussi été présenté en compétition au Festival du Film de Gand. Projeté à Rotterdam avant de faire le tour du monde et de se retrouver notamment en compétition au festival New Horizons de Wroclaw, NOCHE, le premier long-métrage de l’argentin Leonardo Brzezicki, est pour le moins déstabilisant : le réalisateur travaille de manière singulière le son et l’image afin de faire de son film une expérience sensitive surprenante. Mais les possibilités qu’un distributeur s’intéressent à ces petites merveilles semblent minimes. Dommage.

D’autres films ont plus de chance comme GLORIA, CHILD’S POSE, IN THE NAME OF ou encore THE SELFISH GIANT qui sortiront tous en ce réjouissant premier trimestre 2014.

Côté américain, il a y eu moult franchises et autant de films formatés. Disney a pris des risques avec OZ, LONE RANGER ou encore FROZEN (enfin deux vraies héroïnes qui s’émancipent presque totalement d’un Prince Charmant qui perd franchement de sa gloire). Mais côté animation, THE CROODS mérite bien des honneurs. Aux nouveaux opus de Ridley Scott (THE COUNSELOR), Steven Soderberg (SIDE EFFECTS et BEHIND THE CANDELABRA, étrangement en compétition, respectivement, à Berlin et à Cannes), Gus Van Sant (PROMISED LAND, toujours inédit en Belgique) et à l’échappée spatiale de Alfonso Cuarón, ne peut-on pas préférer la constante fraîcheur et l’humour corrosif des frères Coen dont INSIDE LLEWYN DAVIS est enchanteur. Sofia Coppola, qui avec THE BLING RING  dresse pour sa part une photographie pleine de sens de la société, confirme son talent tandis que Harmony Korine signe avec SPRING BREAKERS l’un des films les plus jubilatoires et le plus déroutants de l’année.

Impossible passer à côté de 12 YEARS A SLAVE de Steve McQueen qui, pour le malheur de Cannes et de Venise, a été présenté selon la volonté du réalisateur à Toronto. Le film sort le 22/01/2014 : magistral. Le réalisateur de HUNGER et de SHAME est un virtuose.

Spring Breakers - Harmony Korine

Du Canada, seuls quelques titres sont arrivés jusque dans nos salles à l’instar de GABRIELLE de Louise Archambault et du percutant REBELLE de Rebelle de Kim NGuyen. Denis Côté semble être boudé par les distributeurs belges aussi, bien que Ours d’Argent à la Berlinale, VIC+FLO ONT VU UN OURS n’a trouvé place sur nos écrans qu’à l’occasion du FIFF de Namur et du Pink Screens à Bruxelles. Deux festivals qui ont également programmé SARAH PREFERE LA COURSE, le très touchant premier film de Chloé Robichaud présenté à Cannes au certain Regard. En 2014, nous aurons au minimum la chance de découvrir TOM A LA FERME, le quatrième long-métrage de Xavier Dolan – présenté en compétition officielle à Venise.

TOP 10 2013

Kid
1. KID – Fien Troch

La vie d'Adèle
2. LA VIE D’ADELE – Abdellatif Kechiche

1010001_spring_breakers_1358253920228
3. SPRING BREAKERS – Harmony Korine

Paradies_Hoffnung_Paradis_Espoir
4. PARADEIS : GLAUBE + HOFFNUNG – Ulrich Seidl

Jeune et Jolie - François Ozon
5. JEUNE & JOLIE – François Ozon

Inside-llewyn-Davis

6. INSIDE LLEWYN DAVIS Ethan & Joel Coen

The Bling Ring - Sofia Coppola
7. THE BLING RING – Sofia Coppola

Un château en Italie - Valeria Bruni Tedeshi
8. UN CHATEAU EN ITALIE – Valeria Bruni-Tedeschi

Oh Boy

9. OH BOY - Jan Ole Gerster

Les Chevaux de Dieu
10. LES CHEVAUX DE DIEUX – Nabil Ayouch

Distribués, ils s’y retrouveront/aient plus que probablement en 2014 

12 years a slave - steve mcqueen
12 YEARS A SLAVE – Steve Mc Queen

Vic+Flo ont vu un ours - Denis Côté
VIC + FLO ONT VU UN OURS – Denis Côté

Harmony Lessons
HARMONY LESSONS - Emir Baigazin

L'étrange couleur des larmes de ton corps
L’ETRANGE COULEUR DES LARMES DE TON CORPS – Hélène Cattet & Bruno Forzani

Eastern Boys_3
EASTERN BOYS – Robin Campillo

One Response to “2013 en 10 titres”

  • Ça donne tout simplement envie de voir ceux de la liste que je n’ai pas encore vus….. Aaaaah que vous êtes de bon conseil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>