16# Pink Screens : Oh My

On 07/11/2017 by Nicolas Gilson

Pour la 16 ème année consécutive, le Pink Screens, le festival du film queer de Bruxelles, célèbre les genres et sexualités différents. Cette nouvelle édition, qui prendra place aux cinéma Nova, Aventure et Galeries à Bruxelles, offre une sélection audacieuse de près de 70 films – courts et longs-métrages ; fictions, documentaires et expérimentaux.

pink-screens-2017-queer-film-festival

Cette année, le festival proposera notamment de se familiariser avec l’emploi du pronom neutre (THEY) comme de questionner la notion de « solidarité » (jusqu’à pousser une Gueulante sur le sujet), et bouleversera les cases établies des amours jeunes et moins jeunes jusqu’à ouvrir sa grille de programmation au polyamour et au naturisme (avec un focus intrigant, “Get naked ? Oh My God !”, dont fait partie le déroutant LOS DECENTES).

Le Pink Screens proposera en outre de partir à la rencontre d’âmes révolutionnaires (du mouvement Queercore au Printemps Erable), de la production belge (Made in Belgium) et de garçons-filles sauvages (LES GARCONS SAUVAGES) afin de partager des tranches de vie totalement queer.

10 jours de films, d’expositions, de débats, de questionnements hors-cadres, de surprises et de fêtes, de rencontres aussi, sans oublier l’hommage annuel à la scène musicale queer avec la Pink Night (le 18/11 sur les 2 étages de la Bodega).

Los decentes

Les long-métrages :

  • 195 Lewis, Chanelle Aponte Pearson (US – 2017 – 45’)
  • A Cidade do Futuro, Marília Marques & Hughes Guerreiro (BR – 2016 – 75’)
  • Axolotl overkill, Hélène Hegemann (DE – 2017 – 94’)
  • Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, Matthieu Denis & Simon Lavoie (CA – 2016 – 183’)
  • Corpo Elétrico (Body electric), Marcelo Caetano (BR – 2017 – 93’)
  • God’s Own Country, Francis Lee (GB – 2017 – 104’)
  • Grandma, Paul Weitz (US – 2015 – 80’)
  • Hugues, Pascal Cervo (FR – 2017 – 48’)
  • Jesús, Fernando Guzzoni (CL – 2016 – 86’)
  • Jours de France, Jérôme Reybaud (FR – 2016 – 137’)
  • Les Garçons Sauvages, Bertrabd Mandico (FR – 2017 – 110’)
  • Los decentes (A decent woman), Lukas Valenta Rinner (AR/AT/SK – 2016 – 100’)
  • Los Objetos Amorosos, Adrián Silvestre (ES – 2016 – 115’)
  • Mr Gay Syria, Ayse Toprak (TR/FR – 2017 – 84’)
  • Nadie nos mira (Nobody’s watching), Julia Solomonoff (AR – 2016 – 102’)
  • Porcupine Lake, Ingrid Veninger (CA – 2017 – 85’)
  • Professor Marston & the Wonder Woman, Angela Robinson (US – 2017 – 108’)
  • Queercore: How To Punk A Revolution, Yony Leyser (DE – 2017 – 83’)
  • Sex & the Silver Gays, Todd Verow & Charles Lum (US – 2016 – 70’)
  • Small Talk (Ri chang dui hua), Hui-Chen Huang (TW – 2016 – 88’)
  • Snapshot, Shine Louise Houston (US – 2016 – 66’)
  • The Girl King, Maki Kaurismäki (FI/SE – 2015 – 102’)
  • The Lollipop Generation, GB Jones (CA – 20018 – 70’)
  • The Misandrists, Bruce LaBruce (DE – 2017 – 92’)
  • The Pearl of Africa, Jonny Van Wallström (SE/UG – 2016 – 75’)
  • The Troublemakers, GB Jones (CA – 1990 – 20’)
  • The Wound (Les Initiés), John Trengove (ZA – 2016 – 88’)
  • They, Anahita Ghazvinizadeh (US – 2017 – 88’)
  • Tom of Finland, Dome Karukoski (FI/DK – 2017 – 114’)

Programme complet sur issuu : Cliquez ICI

Pink Screens Film Festival 2017 Trailer from Pink Screens on Vimeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>