16# Black Movie : Le Pamarès

On 25/01/2015 by Nicolas Gilson

L’obscurité se fait dans la salle Arditi. Une silhouette élancée entre en scène. Scintille bientôt une robe noire couverte de strass et la voix doucement rauque de Greta Gratos – divin corps beau, icône queer de la scène genevoise – entonne un air qui pourrait être un hymne. Le noir se chante. Le noir se célèbre. Le Black Movie s’apprête à refermer le rideau sur sa 16 ème édition.

Greta Gratos - Black Movie ©MiguelBueno

Tandis qu’au théâtre Grütli voisin et au splendide cinéma Spoutnik les projecteurs continuent à tourner, Kate Reidy et Maria Vatzlawick rejoignent la maîtresse de cérémonie. Au protocole avisé répondent, les yeux enchantés, une myriade de remerciements et un réel enchantement. Les co-directrices et programmatrices du festival – un binôme ensorceleur et brillant – s’émerveillent du succès d’une édition peinte de noir : un noir qui s’est voulu politique et engagé mais qui trouve sa plus belle image dans la dilatation des pupilles des très nombreux spectateurs qui se sont montrés curieux d’un cinéma pointu, poétique et humain. Les pupilles aussi des réalisateurs présents – venus de Chine ou du Mexique, du Chili ou d’Ukraine, de Corée du Sud ou d’Inde…

Mais un discours c’est aussi l’occasion de pleurer l’état du monde dont le festival peut se targuer de livrer une riche photographie, édition après édition, au travers du cinéma, des cinémas. C’est ainsi que l’absence des réalisateurs Chika Anadou et de Dieudo Hamadi a été déplorée en raison des événements qui frappent (notamment) le Nigeria et la République Démocratique du Congo.

clôture Black Movie ©MiguelBueno

Le flamboyant de la tenue de Greta Gratos et du regard des organisatrices conduit enfin à l’objet de la réunion : la célébration de 10 jours de découvertes et de rencontres. Le Palmarès se dévoile peu à peu avec, d’abord, le prix des enfants. Terre de réflexion, le Black Movie est un réel espace d’initiation au langage cinématographique et au monde qui nous entoure. Car, si les adultes se retrouvent confronter à bien des démons (et autant de magiciens), les enfants sont invités dès le plus jeune âge à découvrir des bijoux de l’animation. Le festival se tourne aussi vers les adolescents pour qui est organisée une série de projections. Un jury jeune découvre l’ensemble de cette sélection et est invité à honorer l’un des films. Cette année, le sublime GÜEROS d’Alonso Ruiz Palacios a eu ses faveurs. Un choix d’autant plus réjouissant que l’argumentation de la décision était honorable.

Le Jury de la Critique, composé de critiques internationaux, a célébré non seulement le cinéma chinois mais aussi son indépendance. Une mention a été décernée à A CORNER OF HEAVEN de Zhang Miaoyan tandis que le très jeune Zhou Hao remporte le Prix de la critique pour THE NIGHT qu’il a réalisé sans budget dans le cadre de ses études. Les spectateurs qui ont assisté aux projections se souviendront de leur rencontre avec les réalisateurs qui ont eux-même contextualisé leur production et la réalité sous-jacente, complexe et pleine d’interdits.

Les deux réalisateurs étaient encore à Genève et ont pu rejoindre les directrices du festival sur scène. L’émotion était à son comble lorsque Zhang Miaoyan les a serrées dans ses bras tandis que la réaction très étonnée de Zhou Hao a conduit aux rires. Etrange festival que le Black Movie à ses yeux où un film qui ne recevrait jamais l’aval de la censure en Chine reçoit un prix des mains d’une maîtresse de cérémonie qui se révèle être une sirène.

Zhou Hao - Black Movie ©MiguelBueno

Palmarès complet :

  • Prix de la Critique : THE NIGHT de Zhou Hao (Chine)
  • Mention Spéciale : A CORNER OF HEAVEN de Zhang Miaoyan (Chine)
  • Prix Boréal du Public : MINERS SHOT DOWN de Rehad Desai (Afrique du Sud)
  • Prix des Jeunes : GÜEROS d’Alonso Ruiz Palacios (Mexique)
  • Prix du Petit Black Movie : DEUX AMIS de Natalia Chernysheva (Russie / France) – déjà lauréate du prix en 2014.
  • Mention spéciale (PBM) : JAALIND de Chintis Lundgren
  • Prix des Enfants : UM DIA DE TRÂNSITO de Daniel Epsztein Kanczuk

Gueros

 

Black Movie 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>