15# BSFF : Le Palmarès

On 07/05/2012 by Nicolas Gilson

Après presque dix jours de projections et quelques 300 films au programme, le BSFF touche à sa fin. Le palmarès de la 15 ème édition du Brussels Short Film Festival a été dévoilé hier lors de la soirée de clôture du festival – un palmarès a découvrir aujourd’hui et demain !

Ce sont deux premiers films qui remportent les Grand Prix des compétitions nationale et internationale. LE CRI DU HOMARD de Nicolas Guiot et SHORT FOR VERNESA B. De Jons Vukorep ont séduits les membres des jurys respectifs pour leur maîtrise esthétique et la justesse de leur écriture.

Du côté national, une mention spéciale a été remise au superbe SIDEWALK de Berivan Binevsa tandis qu’un prix du jury – remplaçant le prix de la critique qui a disparu du palmarès – récompensait OH WILLY… une animation signée Emma De Swaef et Marc James Roels. Une autre animation s’est illustrée : YOUSSOUF LE SUFFLEUR, un film d’école de Lia Bertels remportant le prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Eva Van der Gucht et Itsik Elbaz ont reçu les prix d’interprétation, respectivement pour YOU WILL FIND IT (Jessie De Leeuw) et LE SYNDROME DU CORNICHON (Géraldine Doignon).

L’univers singulier d’Ann Sirot et Raphaël Balboni semble avoir conquis les spectateurs puisque FABLE DOMESTIQUE reçoit le prix du public.

A l’international, le public a porté son choix sur un film sans surpris à savoir CURFEW de Shawn Christensen qui a également été du prix d’interprétation – la réalisateur campant le protagoniste central du court. La remise du prix d’interprétation féminine a pour sa part valu un fou rire à Olivier Masset-Depasse, le président du jury de cette édition anniversaire, qui avait du mal à lire le texte au féminin que l’actrice Aldona Bendouriute, récompensée pour son interprétation dans TEVE MUSU – NOTRE PERE de Marius Ivaskevicius, avait fait parvenir… Une mention a été remise au très intéressant film JUNIOR de Julia Ducournau.

BeTV et TV5 monde ont décidé de récompenser respectivement L’ATTRAPE-REVES de Léo Médard (son film de fin d’études à l’INSAS) et QUE LA SUITE SOIT DOUCE d’Alice De Vestele – et donc d’en acheter les droits à la diffusion.

Inauguré cette année, le prix des centres culturels a été décerné à A NEW OLD STORY d’Antoine Cuypers. Le jury composé de membres de centres culturels a également remis une mention à l’animation LA BOITE DE SARDINES de Louise-Marie Colon.

Comments are closed.