14#BSFF : Palmarès

On 08/05/2011 by Nicolas Gilson

Le Palmarès de la 14 ème édition du Brussels Short Film Festival a été dévoilé hier. Un double palmarès à la fois national et international établi par des jurys respectifs.

Côté national, Jean-Jacques Rausin, loup garou à la vie et au cinéma, a une nouvelle fois reçu le prix d’interprétation masculine. MAUVAISE LUNE de Méryl Fortunat-Rossi, dans lequel il campe son « propre » rôle lui ayant valu ce prix, a également été plébiscité par le public. Le film est un croustillant faux-documentaire emporté par Rausin et Philippe Grand’Henri qui plonge le spectateur dans un univers à la fois abscons et ordinaire.

Le Grand Prix National revient à BADPAKJE 46, le court-métrage de Wannes Destoop qui concourra à Cannes en Compétition Officielle dans quelques jours.

Autre film belge présenté à Cannes, le subtil et sarcastique DIMANCHES de Valéry Rosier reçoit le Prix de la Communauté française ainsi qu’une Mention Spéciale de la part de la Critique. Servi d’une éblouissante photographie signée Olivier Boonjing (à qui l’on doit la réalisation de SOMEWHERE BETWEEN HERE AND NOW), DIMANCHES est un film singulier, délirant et délicieux, dont l’écriture et la mise en scène sont d’une rare qualité.

Le Prix de la Critique a pour sa part été remis au touchant documentaire animé de Julio Lopes, FILOMENA. Charlotte Vandermeersch a été récompensée par le prix d’interprétation féminine pour le film MARIE de Jozefien Scheepers. Be TV et TV5 Monde ont pour leur part choisi de remettre leur prix respectivement à DIMANCHES et à THERMES de Banu Akseki.

Le jury de la Compétition Internationale, composé de la merveilleuse Alice Butaud, Pauline Etienne, Niels Schneider et Guillaume Malandrin, a remis un Prix Spécial à I LOVE LUCY de Colin Kennedy avant de récompenser du Grand Prix du Festival le pertinent et admirable APELE TAC de Anca M. Lazarzscu.

Les prix d’interprétations masculine et féminine ont été remis à Mariusz Bonaszwewski pour MOJA BIEDNA et à Lana Baric pour ZUTI MJESEC.

Le prix du public a été remis au glaçant court de Olivier Treiner, L’ACCORDEUR à l’affiche duquel on retrouve Grégoire Leprince-Ringuet.

Le Palmarès complet, réparti sur deux séances, est à (re)découvrir jusqu’au mardi 10/05 au cinéma Vendôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>