10# Offscreen : Place au Cinéma Culte

On 02/03/2017 by Nicolas Gilson

Dédié au « cinéma culte », le Offscreen Film Festival proposera du 8 au 26/03/2017, plus de soixante films. Cette 10 ème édition sera l’occasion de s’intéresser au cinéma fantastique tchécoslovaque des années 1960 et 1970, aux réalisations porno-érotiques de Walerian Borowczyk & Stephen Sayadian ou au cinéma d’action indonésien, et proposera d’envisager l’année 1969 sous un angle apocalyptique. Parallèlement à ce voyage singulier à travers l’histoire du cinéma, le festival permet de découvrir quelques perles contemporaines à l’instar du film GRAVE qui ouvrira l’événement.

Offscreenings

Chaque année, le Offscreen Film Festival met à l’honneur le meilleur de la production cinématographique internationale en permettant au public d’aller à la rencontre de réalisations contemporaines toutes plus réjouissantes les unes que les autres à l’instar du film d’ouverture GRAVE, le premier long-métrage de Julia Ducournau – un film de genre féministe éblouissant. 13 titres composent la sélection des « offscreenings » de cette 10 ème édition : une sélection de productions singulières et inédites choisies avec laquelle le festival entend mettre en lumière les films cultes de demain.

Cap sur l’Asie avec THE MOLE SONG : HONG KONG CAPRICCIO du très prolifique réalisateur japonais Takashi Miike, CREEPY de son compatriote Kiyoshi Kurosawa, THE WAILING (Stranger) du réalisateur sud-coréen Na Hong Jin et ALIPATO : THE VERY BRIEF LIFE OD AN EMBER du réalisateur philippin Khavn. Deux titres américains témoignent de la vitalité d’un cinéma indépendant qui a pourtant du mal à trouver sa place sur nos écrans : THE LOVE WITCH d’Anna Biller et THE GREATSY STRANGLER de Jim Hosking (présenté comme un film cracra, la perle instantanément culte de l’année).

Outre la coproduction franco-belge GRAVE, le cinéma européen s’impose en force avec SAMURAI RAUNI de Mika Rättö (Finlande), ALOYS de Tobias Nolle (Allemagne), PREVENGE de Alice Lowe (Royaume-Uni) ainsi que le saisissant SAFARI d’Ulrich Seidl (Autriche).

Enfin l’événement se clôturera sur l’extraordinaire LA REGION SALVAJE d’Amat Escalante après un premier détour par le Mexique avec la présentation de TENEMOS LA CARNE, le premier long-métrage d’Emiliano Rocha Minter.

la-region-salvaje-amat-escalante

Once Upon A Time in Czechoslovakia

Offscreen propose avec la Cinematek une rétrospective thématique de 18 films fascinants et fantastiques des années 1960 et 1970. Parmi celles-ci des adaptations atypiques et anti-Disneyennes de contes de fées comme « Cendrillon », « la Petite Sirène » et « La Belle et la Bête ». Juraj Herz sera présent pour introduire trois de ses films (LA BELLE ET LA BETE, THE CREMATOR et MORGIANA) tandis que le réalisateur d’animation Jiří Barta donnera une masterclass aux étudiants en cinéma et aux professionnels au Cinema Ritcs.

Erotica: Walerian Borowczyk & Stephen Sayadian

Le réalisateur Stephen Sayadian (AKA Rinse Dream) viendra présenter ses classiques « surréels » CAFE FLESH, NIGHTDREAMS ainsi que sa version new wave dionysiaque de DR. CALIGARI. Parallèlement, la Cinematek organisera un hommage au cinéaste polonais Walerian Borowczyk dont la filmographie se veut radicalement sexuelle et subversive.

Indonesian Action Cinema

Une poignée de films d’action et d’exploitation indonésiens assureront la note exotique du festival. Le sujet vous est inconnu ? Qu’importe ! Bastian Meiresonne (spécialiste du cinéma asiatique à la tête de la direction artistique du Festival de Vesoul et bonimenteur aussi passionnant que passionné à ses heures) se chargera d’une mise en perspective à l’issue de la projection de son documentaire GARUDA POWER : THE SPIRIT WITHIN.

Apocalypse 69

Avec ce module thématique, d’une dizaine de films, le Offscreen Film Festival propose de rédécouvrir l’année 1969 sous un angle apocalyptique. En vrac : EASY RIDER de Dennis Hopper, SATAN’S SADISTS d’Al Adamson, LUCIFER RISING de Kenneth Anger ou encore MULTIPLES MANIACS de John Waters (présenté dans une version restaurée inédite).

offscreen_poster_2017Du 8 au 26/03/2017 – Cinema Nova – Cinematek – Cinema Ritcs – Bozar
+ programmation événementielle en Flandres et en Wallonie

Le programme complet : www.offscreen.be

Safari - critique - mostra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>